Élections 2021 : l’Istiqlal tient au droit de vote des MRE

15 janvier 2021 - 00h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les Marocains résidant à l’étrangerdoivent exercer leurs droits constitutionnels d’être électeurs et éligibles aux élections dans le cadre de la pleine citoyenneté. Cette préoccupation était au cœur des échanges entre Nizar Baraka, Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal, et des représentants de la Coordination des partis politiques marocains à l’étranger, mercredi dernier, au siège du parti à Rabat.

Nizar Baraka a saisi cette opportunité pour dire tout l’intérêt qu’il accorde à la question de la garantie de la participation politique et institutionnelle des Marocains du monde et l’activation des exigences de la Constitution à cet égard. « Il est aujourd’hui grand temps d’œuvrer pour garantir aux MRE le droit d’être politiquement représentés et de participer pleinement dans le processus démocratique de notre pays et à la prise de décision » a-t-il déclaré, précisant que « cela ne peut se faire que depuis le Parlement ».

C’est dans ce sens que s’inscrivent les propositions du Parti de la Balance pour assurer et prendre en compte la représentation de la communauté marocaine à l’étranger à la Chambre des Représentants, à travers des candidatures soumises dans le cadre de la liste régionale proposée, au lieu de la liste nationale, fait part le journal de la formation politique L’Opinion. Le média indique que c’est dans le cadre du mémorandum conjoint sur les réformes politiques et électorales avec les principaux partis d’opposition, un document qui tient à l’application stricte de l’article 17 de la Constitution, qui garantit le droit des MRE d’être électeurs et éligibles.

Mohammed Saoud, Marocain résidant à l’étranger, membre du Comité exécutif du Parti, en charge des Marocains du monde et des affaires d’immigration, rappelle le rôle de précurseur de l’Istiqlal dans la défense de leurs droits, en portant la question au gouvernement Benkirane, avec un mémorandum au sujet du droit de vote et de représentation des MRE au sein du Parlement et éventuellement au sein de la deuxième Chambre. « Aujourd’hui, sous le mandat du Secrétaire Général Nizar Baraka, le Parti est toujours à côté des MRE sur ce sujet d’importance. Nous estimons que nous ne pouvons pas écarter 6 millions de citoyens marocains des affaires publiques », a-t-il conclu.

Sujets associés : Elections - Istiqlal - Nizar Baraka - Constitution marocaine

Aller plus loin

Droit de vote des MRE : plaidoyer et propositions du mouvement « Maan, koulchi moumkine »

Le mouvement « Maan, koulchi moumkine » (Ensemble, tout est possible), a fait un plaidoyer en faveur du droit de vote des Marocains résidant à l’étranger (MRE), sans manquer...

Parlement marocain : un plaidoyer en faveur des MRE

Le groupe de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) à la Chambre des conseillers plaide pour l’augmentation du nombre des membres de la première chambre, afin de...

Législatives de 2021 au Maroc : l’Istiqlal tient au droit de vote et à la représentativité des MRE

« La participation des MRE aux élections législatives de 2021 », était au cœur d’une conférence initiée par la Coordination du Parti de l’Istiqlal en Europe, vendredi 25...

La contribution des MRE à l’économie marocaine saluée

Le parti Istiqlal a salué la résilience de l’économie marocaine durant la crise du Covid-19, soulignant la contribution des Marocains résidents à l’extérieur (MRE), à travers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes marocaines : Vers l’augmentation du péage ? Nizar Baraka répond

Face à la polémique grandissante sur les réseaux sociaux, Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, a pris la parole à la Chambre des représentants pour réagir à la présumée hausse des prix des tarifs du péage.

Maroc : une deuxième usine géante de dessalement en projet à Nador

Le Maroc se prépare à lancer un appel d’offres pour une nouvelle usine de dessalement d’eau de mer à Nador, d’une capacité de 250 millions de mètres cubes par an, a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Eau et de l’Équipement.

Face à la crise de l’eau, le Maroc prend des mesures urgentes

Le déficit en eau potable préoccupe le ministre de l’Équipement et de l’Eau, qui a présidé en fin de semaine dernière la réunion du Comité national chargé du suivi de la situation de l’eau.

Vers l’abandon du projet de construction du tunnel de Tichka ?

Le projet de construction du tunnel de Tichka pourrait être abandonné pour celui du tunnel de l’Ourika. C’est du moins ce que déduit le ministère de l’Équipement.

Autoroutes du Maroc : les projets votés pour 2024

Le budget d’Autoroutes du Maroc a été voté lors du conseil d’Administration qui s’est réuni sous la présidence de Monsieur Nizar BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, en date du 19 décembre 2023. En voici les conclusions :

Le Maroc envisage des coupures d’eau

Face au grave déficit hydrique provoqué par six années de sécheresse, le Maroc met en œuvre des mesures strictes, dont une rationalisation draconienne de l’utilisation de l’eau.

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Tunnel entre le Maroc et l’Espagne : rencontre importante à Madrid

Le tunnel qui doit relier le Maroc à l’Espagne via le détroit de Gibraltara été au centre de discussions entre le ministre de l’Équipement et de l’eau marocain, Nizar Baraka, a rencontré à Madrid son homologue espagnole des Transports, de la Mobilité...

Maroc : les autoroutes en chantier et les autoroutes à l’étude

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé une série de projets d’infrastructure visant à renforcer le réseau autoroutier national au Maroc. Ces projets devraient contribuer à améliorer la mobilité dans différentes régions du...