Elections au Maroc : 30.000 téléphones sous écoute

4 septembre 2015 - 17h30 - Maroc - Ecrit par : J.L

Au total, 30.000 lignes téléphoniques sont soumises légalement à des écoutes permanentes à l’occasion de ces élections communales et régionales à travers le Maroc.

Environ 1000 lignes sont sous écoute à Casablanca. Les intéressés sont des personnes qui ont un rapport avec le processus de ce scrutin dans les "circonscriptions dites de la mort", où les dépassements peuvent « porter atteinte à la sécurité de l’Etat », rapporte le quotidien Assabah.

Les personnes soumises à écoute à distance sont des candidats aux élections dont des têtes de listes, mais également des responsables de partis politiques régionaux et provinciaux, ainsi que des dirigeants de l’administration territoriale, des agents d’autorité et des personnes dont les activités ont un rapport avec les élections.

Les écoutes sont effectuées sous la supervision de commissions sécuritaires et sous le contrôle des procureurs généraux auprès des cours d’appel à travers le royaume, précise le journal. C’est le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) qui est chargé de ces opérations.

Ces écoutes téléphoniques ont pour objectif de traquer les fraudeurs aux élections lors du scrutin communal qui se déroule aujourd’hui au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Corruption - Elections - Fraude - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Aller plus loin

Maroc : des écoutes téléphoniques pour traquer les fraudeurs aux élections

Les autorités marocaines comptent recourir aux écoutes téléphoniques pour traquer les fraudeurs aux élections lors du prochain scrutin communal prévu en septembre.

Elections : Les voix achetées à 100 DH (vidéo)

Trois femmes du parti de l’Union Constitutionnelle (UC) ont été interpellées lundi par la police à Taourirt, à l’est du Maroc, pour avoir donné de l’argent à des électeurs pour...

Maroc : Poursuivis pour viol et escroquerie, des élus se présentent aux élections

Des députés et des présidents de communes poursuivis en justice s’apprêtent à se présenter aux prochaines échéances électorales, après avoir bénéficié de plusieurs reports de...

Terrorisme : "Daech" veut s’attaquer au Maroc lors des élections communales

L’organisation terroriste "Daech" veut mener des opérations terroristes au Maroc lors du prochain scrutin électoral communal prévu le 14 septembre 2015, d’après un rapport...

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.

Affaire Rachid M’Barki : les ramifications d’un réseau d’influence

L’affaire Rachid M’Barki du nom de l’ex-présentateur franco-marocain du journal de la nuit de BFMTV, mis en examen pour « corruption passive » et « abus de confiance » n’a pas fini de livrer tous ses secrets.

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Corruption au Maroc : les chiffres qui révèlent l’étendue des dégâts

Une étude de l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption (INPPLC) dresse un état des lieux préoccupant de la corruption au Maroc.

Immobilier au Maroc : l’Etat veut vous obliger à payer les taxes

L’administration des impôts a mis en place une nouvelle mesure pour lutter contre la fraude fiscale dans l’immobilier.

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...