Les Émirats arabes unis à nouveau ouverts aux touristes marocains

29 août 2021 - 15h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Les Émirats arabes unis ont décidé d’octroyer des visas touristiques aux voyageurs vaccinés et de tous les autres pays. Certains voyageurs en provenance des pays comme le Maroc, Israël, le Liban devront toutefois passer un autre test PCR à leur arrivée sur le territoire émirati.

Les Émirats arabes unis commenceront à accepter les demandes de visa touristique des personnes vaccinées contre le coronavirus de tous les pays à partir du 30 août, rapporte l’agence de presse émiratie WAM. Les demandeurs de visa touristique doivent avoir pris les doses complètes des vaccins Covid–19 approuvés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est-il précisé. « Cette décision s’applique aux pays dont l’entrée était auparavant interdite, étant donné que les gens passent le test PCR rapide obligatoire à l’aéroport. Les exigences précédentes restent valables pour les groupes non vaccinés », précise la même source.

À lire :L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés

Les certificats de vaccination pour les voyageurs souhaitant bénéficier des avantages obtenus par les personnes ayant reçu le vaccin dans le pays peuvent être enregistrés via la plateforme de l’Autorité Fédérale pour l’Identité et la Citoyenneté (FAIC) et l’application Al Hosn. Quid des conditions d’entrée sur le territoire émirati ? Les ressortissants émiratis arrivant à l’un des aéroports de Dubaï sont exemptés du test PCR réalisé avant l’embarquement. Toutefois, ils devront passer un test PCR à leur arrivée à Dubaï. Quant aux résidents, visiteurs et touristes venus de toutes les destinations, y compris les pays du Golfe, ils doivent présenter un PCR négatif de moins de 72 heures pour entrer aux Émirats arabes unis.

À lire :L’Arabie saoudite impose la vaccination anti-Covid pour la Omra

Les voyageurs en provenance des pays suivants : Afghanistan, Angola, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Cambodge, Chili, Croatie, Chypre, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Géorgie, Ghana, Guinée, Hongrie, Inde, Indonésie, Iran, Irak, Israël, Côte d’Ivoire, Jordanie, Kenya, Koweït, Kirghizistan, Liban, Malte, Moldavie, Monténégro, Maroc, Myanmar, Népal, Oman, Pakistan, Pologne, Philippines, Qatar, Rwanda, Russie, Sénégal, Slovaquie, Somaliland, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Tadjikistan, Tanzanie, Tunisie, Turquie, Turkménistan, Ukraine, Ouzbékistan, Zimbabwe, devront, eux aussi, passer un autre test PCR à leur arrivée à l’aéroport de Dubaï.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Israël - Emirats Arabes Unis - Liban

Aller plus loin

L’Arabie saoudite impose la vaccination anti-Covid pour la Omra

Les musulmans désireux d’effectuer le petit pèlerinage de la Omra doivent se faire vacciner contre le Covid-19. Ainsi en ont décidé les autorités saoudiennes.

OMRA : voici la nouvelle décision de l’Arabie saoudite pour les pèlerins étrangers

Les pèlerins en provenance de pays étrangers peuvent désormais séjourner pendant 10 jours en Arabie Saoudite pour y accomplir la Omra. Ainsi en a décidé le ministère saoudien du...

Marbella : les touristes marocains moins dépensiers cet été

Les touristes marocains sont de retour sur la Costa del Sol, mais ont perdu les bonnes habitudes d’avant la pandémie où ils dépensaient sans compter pendant leurs vacances....

L’Arabie saoudite autorise la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés

Les autorités saoudiennes ont annoncé le début de la Omra pour les pèlerins étrangers vaccinés contre le Covid-19 avec un vaccin reconnu par l’Arabie Saoudite, et qui acceptent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tourisme au Maroc : un succès en trompe-l’œil ?

Le tourisme au Maroc se remet progressivement de la crise du Covid-19. Alors que les arrivées ont atteint 14,5 millions en 2023, les recettes touristiques affichent une baisse, suscitant des interrogations.

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...