Alerte à la bombe : la Grande mosquée de Paris sous haute surveillance

24 août 2023 - 14h00 - France - Ecrit par : A.P

La police judiciaire du 3ᵉ district de Paris mène une enquête après le signalement, le week-end dernier, de plusieurs fausses alertes à la bombe visant la Grande mosquée de la ville. La sécurité du site a été renforcée.

Des messages de menaces d’attentat à la Grande mosquée de Paris, diffusés samedi et dimanche sur un forum en ligne dédié aux jeux vidéo, ont été signalés à la plateforme Pharos et traités par la police judiciaire, relate Europe 1. « Je vais faire un maximum de morts. J’ai caché des bombes dans la grande mosquée de Paris qui vont exploser dans l’heure. […] Je vais venger mes frères et mes sœurs et faire plus de morts qu’au Bataclan », a menacé un premier message publié samedi soir à minuit sur la plateforme. Après recherches, l’adresse IP de l’expéditeur aurait été localisée dans la commune de Saint-Étienne.

À lire : Ouverture d’une enquête suite à l’incendie d’une mosquée à Rennes

Le deuxième message, publié dimanche vers 18 h, est porteur des mêmes menaces. Son auteur, dont l’adresse IP aurait été localisée en Algérie, informe avoir « caché un fusil d’assaut » et « un gilet d’explosifs » dans la Grande mosquée de Paris et demande à ses « frères » qui seraient touchés par cette attaque de le pardonner « pour avoir tenté de faire bouger les choses dans ce pays ». Les autorités françaises ont sollicité la coopération de la police algérienne pour tenter d’identifier l’auteur de ce message. Le pôle national de lutte contre la haine en ligne du tribunal judiciaire de Paris s’est saisi de l’affaire et a confié l’enquête au 3ᵉ district de police judiciaire.

À lire : Lille : un homme arrêté après des menaces contre une mosquée

Des vérifications effectuées à la Grande mosquée de Paris ont permis de constater que ces menaces n’étaient pas réelles. Pour le moment, tout semble normal, mais la sécurité du site a été renforcée. La police municipale a multiplié les rondes et les patrouilles mobiles dans le quartier du Jardin des Plantes dans le 5ᵉ arrondissement où est située la mosquée visée. « Nous regardons tout cela de manière sérieuse avec la plus forte vigilance, car il y a un climat en France parfois anxiogène. Sans pour autant céder à la paranoïa, c’est-à-dire qu’il faut continuer à accueillir dans de bonnes conditions les touristes et les Franciliens qui viennent visiter la Grande mosquée », assure Florence Berthout, la maire du 5ᵉ arrondissement.

Sujets associés : France - Paris - Terrorisme - Violences et agressions - Islam

Aller plus loin

Médias en France : la Grande Mosquée de Paris sonne l’alarme sur l’islamophobie

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz, s’inquiète de la montée « dangereuse » des discours anti-musulmans en France et l’a fait savoir à l’Autorité de...

Casablanca : accès limité à la mosquée Hassan II ?

À Casablanca, la fermeture de l’esplanade de la mosquée Hassan II suscite l’incompréhension chez les fidèles et les touristes étrangers.

« Nous brûlerons vos mosquées » : une enquête ouverte à Nanterre

La mosquée Ibn Badis a porté plainte après avoir reçu des menaces de mort dans une lettre datée de début octobre. Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête.

Ouverture d’une enquête suite à l’incendie d’une mosquée à Rennes

Le parquet de Rennes a ouvert, lundi 13 juin, une enquête sur la « destruction par incendie » d’une mosquée de la ville. La Direction territoriale de la police judiciaire est à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.