Recherche

Enseignement supérieur : le Maroc va construire 34 nouveaux instituts universitaires en 2020

© Copyright : DR

10 janvier 2020 - 05h40 - Maroc

La nouvelle a été annoncée le lundi 6 janvier à Rabat, par Saaid Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Aux 145 établissements déjà disponibles au Maroc, s’ajouteront, en 2020, 34 nouveaux instituts universitaires.

Devant la Chambre des représentants, Saaid Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a fait le détail des 145 établissements que possède le royaume. L’autorité a relevé qu’il s’agit de 61 établissements à accès ouvert et 84 autres à accès limité, répartis sur 36 préfectures et provinces.

Saaid Amzazi a insisté sur les 34 instituts universitaires qui ouvriront leurs portes en 2020. Il s’agit, d’après lui, des facultés multidisciplinaires, des écoles supérieures de technologie, des écoles supérieures d’éducation et de formation, des écoles nationales de commerce et de gestion, des écoles d’ingénieurs, des facultés d’économie et de gestion, de l’Institut national de l’économie solidaire et sociale, et des facultés de médecine et de pharmacie.

Selon le ministre, la construction de ces nouveaux instituts répond à la volonté de son département d’anticiper sur la mise en œuvre de la régionalisation avancée, en optant pour le "renforcement de l’infrastructure universitaire dans les différentes régions, afin de rapprocher l’offre pédagogique, notamment dans les provinces à caractère rural", a-t-il indiqué. À cet effet, des décrets ont donc été adoptés pour permettre la création et la promotion des établissements universitaires en question.

Par ailleurs, Saaid Amzazi a précisé que l’offre universitaire des provinces du sud a été consolidée, avec notamment, le lancement des travaux de construction d’une faculté de médecine et de pharmacie à Laâyoune. Un projet auquel a été alloué un budget de 350 millions de DH. A cela s’ajoute la réalisation d’une École supérieure de technologie à Dakhla, d’une faculté d’économie et de gestion à Guelmim, d’un centre universitaire à Sidi Ifni et d’un autre centre proposant une licence professionnelle à Assa et El Ouatia.

Toutes ces actions sont la marque d’un engagement soutenu, qui témoigne toute l’importance que revêt la question de l’éducation dans le royaume, a-t-il fait valoir.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact