Equipe du Maroc : les espoirs en CAN après un exploit mondial

12 janvier 2024 - 21h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Le Maroc -demi-finaliste de la coupe du monde au Qatar 22 – et 23 autres équipes dont le Sénégal, vainqueur sortant, participeront à la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN), dont le coup d’envoi sera donné samedi 13 janvier au stade olympique d’Ebimpé, en Côte d’Ivoire.

D’anciens internationaux marocains placent leur confiance dans l’équipe du Maroc – composée de joueurs évoluant dans les plus prestigieux clubs mondiaux et dirigée par un entraîneur compétent qui fait montre d’une grande habilité – quant à la performance attendue d’elle en Côte d’Ivoire. Les Lions de l’Atlas ont de grandes chances de signer une nouvelle performance lors de la 34ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), prévue du 13 janvier au 11 février prochain en Côte d’Ivoire, ont-ils affirmé à la MAP. Selon eux, la performance extraordinaire de la sélection marocaine lors du Mondial 2022 au Qatar donnera un énorme coup de pouce aux éléments nationaux pour qu’ils produisent un football digne de la réputation acquise par le football national sur les plans continental et mondial. Ils sont persuadés que les poulains de Walid Regragui sont capables de passer facilement le premier tour et d’aller loin dans la compétition, voire couronner le parcours exceptionnel de cette génération de joueurs par un titre.

À lire : CAN 2024 : demi-finaliste du dernier Mondial, le Maroc a tout à prouver

Ahmed Alaoui, qui a joué le Mondial-1970 avec l’équipe nationale, estime que les Lions de l’Atlas disposent des atouts nécessaires pour faire un parcours exceptionnel en Côte d’Ivoire. Pour étayer ses propos, il met en avant les grandes capacités techniques dont jouit le groupe national et qui rassurent le public marocain. L’ex-international marocain suggérera que les premiers matchs, qui détermineront la suite du parcours du Onze national, doivent être gérés d’une manière optimale, afin de se jeter dans le bain le plus tôt possible et s’adapter aux conditions climatiques et à la pression. L’équipe nationale fait figure de candidat extraordinaire lors de ce rendez-vous, vu sa réalisation éblouissante au Mondial qatari, assure pour sa part Salah Eddine Bassir. Il fera observer que l’ossature qui a été derrière l’épopée de 2022 sera présente en Côte d’Ivoire, ce qui offre à la sélection marocaine un avantage technique et moral significatif. Soulignant que les joueurs sont conscients de leurs responsabilités d’honorer la réputation qu’ils ont forgée sur les plans mondial et continental, la star de l’équipe du Maroc lors des CAN 1998, 2000 et 2002 fait remarquer que les conditions sont propices à un résultat positif qui réjouirait tous les Marocains.

À lire : Le Maroc à la CAN : jeunesse et expérience au rendez-vous

Cette édition ne sera pas de tout repos, surtout que les sélections africaines font montre d’un bon niveau et semblent décidées à sortir le grand jeu face à l’équipe marocaine, classée quatrième au Mondial, estime Bassir. Hassan Nadir, qui a joué la CAN en 1998 et 2002, renchérit en estimant que décrocher le titre n’est pas une mission facile en présence de sélections aguerries, mais les Lions de l’Atlas sont conscients de cette donne et aborderont ces joutes pour défendre leur réputation mondialiste. Khalid Raghib, qui a disputé la 18ᵉ CAN en 1992 au Sénégal, partage le même avis. Il a relevé que l’équipe marocaine sera face à un véritable défi. L’ex-international marocain mise toutefois sur la capacité d’Achraf Hakimi et de ses coéquipiers pour s’illustrer lors de cette CAN et ramener le trophée. Un titre que le Maroc a décroché, pour la toute première fois, en 1976, en Éthiopie, face à la Guinée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Coupe du Monde 2022 au Qatar - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Coupe d’Afrique : un entraîneur rêve d’un derby Maroc - Algérie

L’entraîneur français, Roland Courbis, estime que l’équipe marocaine a tous les atouts pour aller loin dans la coupe d’Afrique des nations dont le coup d’envoi a été donné...

Le Maroc à la CAN : jeunesse et expérience au rendez-vous

C’est une équipe avec un mélange de jeunesse et d’expérience que le sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Reagrgui, a dévoilée, jeudi, lors d’une conférence de presse au...

CAN 2024 : à quelle heure et sur quelle chaîne suivre le match Maroc-Tanzanie ?

Classé dans le groupe F, le Maroc – demi-finaliste du dernier Mondial – croisera les crampons avec la Tanzanie, mercredi 17 janvier, pour son entrée en lice dans la Coupe...

CAN 2024 : un ancien joueur algérien donne le Maroc favori

L’ancien international algérien, Ali Bencheikh, a cité le Maroc parmi ses favoris pour remporter la coupe d’Afrique des nations qui se déroulera en Côte d’Ivoire du 13 janvier...

Ces articles devraient vous intéresser :

Imran Louza retape à la porte de l’équipe du Maroc

Après plusieurs mois d’absence, Imran Louza, qui a rejoint Lorient FC en janvier dernier en provenance de Watford, souhaite revenir en sélection nationale. Le Lion de l’Atlas rêve de participer à la CAN 2025 et à la coupe du monde 2026 avec le Maroc.

Manchester United rêve de Sofyan, Amrabat rêve du Barça

Manchester United a à nouveau manifesté son intérêt pour Sofyan Amrabat, le milieu de terrain de la Fiorentina, mais le joueur marocain rêve toujours d’intégrer l’équipe du FC Barcelone.

Newcastle - PSG : voici les notes d’Achraf Hakimi par la presse sportive

Après la défaite cinglante du Paris Saint-Germain face à Newcastle en Ligue des Champions (1-4), les analyses et critiques ne se sont pas fait attendre. En particulier, les performances d’Achraf Hakimi, le latéral droit du PSG, ont été largement...

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Benjamin Bouchouari sous le feu des critiques à Saint-Étienne

Benjamin Bouchouari a rejoint l’ASSE en août dernier en provenance des Pays-Bas. Très vite, l’international marocain s’est imposé par son talent. Mais malgré ses performances, il essuie de vives critiques à l’interne.

La signature de Hakim Ziyech, un désastre pour Chelsea !

Près de trois ans après son arrivée à Stamford Bridge, l’international marocain Hakim Ziyech n’a pas comblé les attentes de Chelsea qui a misé gros pour le recruter l’été 2020.

Coupe du monde U17 : le Maroc connaît ses adversaires

L’équipe du Maroc des moins de 17 ans va évoluer dans le groupe A lors de la Coupe du monde de la catégorie, prévue du 10 novembre au 2 décembre 2023, en Indonésie.

Le Barça contraint de « vendre » des joueurs pour recruter Sofyan Amrabat ?

Actuellement en difficulté financière, le FC Barcelone pourrait « vendre » deux de ses joueurs pour s’offrir les services de l’international marocain Sofyan Amrabat, un des artisans du parcours exceptionnel et historique du Maroc à la coupe du monde...

Youssef En-Nesyri est à vendre

Youssef En-Nesyri est à vendre. Son club, le FC Séville, voudrait surfer sur les belles performances qu’il a réalisées en Coupe du monde avec le Maroc, pour réaliser une jolie vente. Sa valeur marchande avoisinerait les 25 millions d’euros.

Hakim Ziyech à Al Nassr, c’est presque fait !

Hakim Ziyech, le milieu offensif de Chelsea, est sur le point de faire ses valises pour rejoindre Al Nassr, en Arabie Saoudite. Après des négociations entre les deux clubs, le joueur marocain a accepté les conditions du transfert et surtout un gros...