Maroc - blanchiment d’argent : une banque espagnole condamnée

31 août 2014 - 23h25 - Ecrit par : Bladi.net

La banque espagnole Bankinter a été condamnée à une amende de 1,2 million d’euros par l’Audience Nationale pour ne pas avoir été assez vigilante concernant des mouvements de fonds suspects, réalisés par des clients marocains et mauritaniens, dans l’une de ses succursales des Îles Canaries.

Cette décision vient confirmer celle émise par le ministère de l’Economie espagnol en juillet 2011, suite au contrôle par la commission de blanchiment d’argent (Servicio Ejecutivo de la Comisión de Blanqueo de Capitales - Sepblac) d’une série d’opérations suspectes dans certaines agences du groupe.

Dans le cas de cette agence située à Las Palmas, dans les Îles Canaries, le Sepblac a analysé les opérations effectuées par 19 clients pour un montant total de 49 millions d’euros (plus de 500 millions de dirhams). Ces opérations étaient exclusivement réalisées par des clients marocains et mauritaniens.

L’instance a remarqué par exemple lors d’un des contrôles, que 84,3 % des opérations totales effectuées par cette agence au premier trimestre 2009, soit 22 millions d’euros, provenaient du Maroc pour 44,6% et de la Mauritanie pour 39,7%. Ces opérations ont été réalisées uniquement en liquide, donc difficile à tracer.

Si l’on prend les clients marocains, le site expansion.es explique qu’un client marocain a déposé sur son compte bancaire la somme de 1,58 million d’euros en 9 opérations. Ces sommes ont été déposées en seulement 9 mois. Un autre client de nationalité marocaine est accusé d’avoir blanchi 2,27 millions d’euros en 35 opérations dans cette banque en seulement deux mois.

Dans sa décision, l’Audience nationale déplore le manque de coopération de la banque Bankinter lors des contrôles effectués par l’organisme public Sepblac.

Tags : Espagne - Droits et Justice - Banques - Mauritanie - Iles Canaries - Blanchiment d’argent

Nous vous recommandons

Moins de MRE cette année au Maroc

L’opération Marhaba 2022 a enregistré une baisse de 16 % des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) via les ports marocains par rapport à 2019. Entre le 2 juin et le 29 août, 1 117 736 MRE sont entrés dans le...

Le Maroc a du mal à trouver du blé à l’international

Le Maroc a du mal à trouver des fournisseurs pour sa demande de blé dur américain (une importation de 363 000 tonnes). L’appel d’offres lancé dans ce sens s’est avéré infructueux.

Une carte du Maroc avec Sebta et Melilla irrite en Espagne (photo)

Le parti Vox a condamné vendredi la décision du gouvernement de Pedro Sanchez de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara,demandant par ailleurs le retrait d’une carte du Maroc intégrant Ceuta et Melilla du site internet de l’ambassade à...

Décès de Kurt Westergaard, caricaturiste du prophète Mohammad

Le Danois Kurt Westegaard, l’auteur des caricatures de Mahomet en 2005, qui ont suscité de nombreuses manifestations et émeutes dans divers pays musulmans, est décédé à l’âge de 86 ans.

Une lune de miel au Maroc au lieu d’un coûteux mariage

Alors qu’il planifiait un mariage coûteux, un couple new-yorkais renonce au projet et s’offre quatre lunes de miel inoubliables dans quatre pays dont le Maroc.

La France bloque la délivrance du titre de séjour à un Marocain

Houssam Boukhari, 29 ans, étudiant marocain résidant à Pont-à-Mousson, attend depuis deux mois le renouvellement de son titre de séjour « salarié ».

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la...

Salé : 20 ans de prison pour le conducteur d’un triporteur

Le conducteur d’un triporteur qui a blessé un policier l’année dernière a écopé de 20 ans de prison devant la Cour d’appel de Rabat. Son complice, a, lui, été condamné à 10 ans avec responsabilité civile. Il devra indemniser la...

France : elle change le sort d’un chien errant marocain

L’Amandinoise Brigitte Lorthioir, éducatrice à la retraite connue pour son combat contre la maltraitance animale, change le sort d’Inotika, un chien errant marocain.

L’exploration pétrolière à Tarfaya va générer 100 milliards d’euros au Maroc

Le Maroc pourrait gagner plus de 100 milliards d’euros, soit l’équivalent de son Produit intérieur brut (PIB) actuel, dans l’exploration pétrolière à Tarfaya, près des îles Canaries.