L’Espagne affirme que la crise avec le Maroc est passée

17 décembre 2021 - 21h40 - Espagne - Ecrit par : A.T

La tension diplomatique entre le Maroc et l’Espagne serait passée, selon le chef de diplomatie espagnole, José Manuel Albares.

S’exprimant jeudi lors des débats sur le sujet au sénat, le ministre s’est montré rassurant, affirmant de façon catégorique qu’«  il n’y a pas de crise avec le Maroc », rapporte l’agence EFE.

Selon lui, l’Espagne s’emploie désormais à construire « une relation à la hauteur du XXIᵉ siècle » avec le Maroc. « Je suis heureux qu’il n’y ait pas de crise avec le Maroc en ce moment, mais je ne suis pas satisfait. Je veux une relation à la hauteur du XXIᵉ siècle », a-t-il expliqué.

Avec le Maroc, l’ambition du chef de la diplomatie espagnole est « d’avoir la meilleure relation de voisinage possible ». Le Maroc, pour le responsable espagnol, est un « partenaire stratégique » avec d’innombrables intérêts communs, malgré des relations d’une « grande complexité ».

A lire  : Maroc-Espagne : probable réouverture des frontières au deuxième semestre 2022

« Nous voulons tous aller vers une relation de voisinage idéale, et le Maroc le veut aussi », a expliqué Albares, qui a révélé qu’il s’entretenait régulièrement au téléphone avec son homologue marocain, Nasser Bourita.

Et d’ajouter que l’objectif est de « construire une nouvelle relation », même si cela, a-t-il admis, « va prendre du temps, qui n’est ni le temps médiatique ni le temps de cette commission ».

Sujets associés : Espagne - Diplomatie - Nasser Bourita

Aller plus loin

L’Espagne juge « inacceptables » les accusations du Maroc

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a qualifié mardi d’« inacceptables » les accusations du Maroc relatives au non-respect par l’Espagne des...

L’Espagne attend toujours l’ambassadeur marocain

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a refusé mercredi de commenter la décision du Maroc de ne pas nommer d’ambassadeur en Espagne ou en Allemagne, deux pays avec...

Reprise des relations : le Maroc attend la position de l’Espagne sur le Sahara

Le Maroc attend que l’Espagne affiche clairement sa position sur certains sujets prioritaires pour le royaume comme le Sahara, avant toute reprise des relations diplomatiques.

Maroc-Espagne : probable réouverture des frontières au deuxième semestre 2022

Les autorités espagnoles estiment que le Maroc ne rouvrira pas ses frontières avec Ceuta et Melilla avant le second semestre 2022. En attendant, elles réfléchissent à comment...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le voyage de Nasser Bourita en Israël confirmé

Le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita effectuerait en septembre une visite officielle en Israël, indiquent plusieurs sources israéliennes. Une information non encore confirmée officiellement du côté marocain.

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.