L’Espagne déploie des unités militaires à la frontière marocaine

25 juin 2024 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

L’Espagne a déployé des unités de surveillance et de dissuasion dans la ville de Melilla. Objectif, garantir la sécurité de ce territoire revendiqué par le Maroc.

Sous le contrôle opérationnel du Commandement des Opérations de l’armée de terre, ces unités mènent des missions de surveillance et de dissuasion dans la ville autonome. Melilla, comme Sebta ou les îles Chafarinas et le rocher de Velez de la Gomera, sont revendiqués par le Maroc qui considère ces territoires comme des vestiges de la période coloniale. De son côté, l’Espagne soutient que ces espaces font partie intégrante de son territoire.

À lire : L’Espagne mène des exercices militaires non loin du Maroc

Depuis quelques années, le Maroc s’investit dans le renforcement et la modernisation de son armée. Le royaume a acquis d’importants équipements militaires de pointe, dont des avions de combat F-16, des hélicoptères Apache, des systèmes de défense aérienne Patriot et des véhicules blindés auprès des États-Unis, ainsi que des drones de surveillance et d’attaque auprès d’Israël, de la Chine et de la Turquie. Un réarmement qui inquiète l’Espagne.

À lire : L’Espagne renforce sa présence militaire sur les territoires revendiqués par le Maroc

Selon El Debate, quatre facteurs expliquent ce réarmement du Maroc. Il s’agit de l’instabilité au Sahel, en proie à des luttes entre groupes terroristes et réseaux de trafics qui cherchent à contrôler cette région, de la crise avec l’Algérie avec la question du Sahara en toile de fond, la volonté du royaume de renforcer son leadership dans la région avec l’aide des États-Unis et de la France, et une participation plus accrue aux opérations militaires conjointes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Melilla - Espagne - Défense - Armement

Aller plus loin

L’Espagne mène des exercices militaires non loin du Maroc

Le navire d’action maritime « Meteoro » de la Marine espagnole effectue depuis fin avril une mission de surveillance et de dissuasion dans la mer d’Alboran et les villes de...

L’Espagne renforce sa présence militaire non loin du Maroc

L’Espagne vient de déployer dans les eaux de Melilla, près du Maroc, le navire d’action maritime BAM Rayo » (P-42) pour y mener une mission de surveillance et de dissuasion.

L’Espagne renforce sa présence militaire sur les territoires revendiqués par le Maroc

La Marine espagnole a déployé un patrouilleur dans les îles et rochers revendiqués par le Maroc, y compris le rocher de Vélez de la Gomera.

L’Espagne « sécurise » l’île d’Alborán, revendiquée par le Maroc

Face aux revendications insistantes du Maroc, l’Espagne prend des mesures pour marquer sa souveraineté sur l’île d’Alboran.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Maroc : Création de zones pour la production d’armes et de munitions

Le Maroc vient d’autoriser la création de deux zones industrielles militaires. C’est ce qui ressort du conseil des ministres tenu samedi à Casablanca et présidé par le roi Mohammed VI.