L’Espagne refuse de fournir toute information sur l’aide apportée au Maroc

1er juillet 2021 - 17h20 - Ecrit par : A.P

Le ministère espagnol de l’Intérieur a refusé de fournir aux médias des informations sur l’aide de 30 millions d’euros accordée au Maroc dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, estimant que la publication de ces données nuirait à la « confiance mutuelle » entre les deux pays qui traversent déjà une crise diplomatique majeure.

La diffusion de ces informations nuirait à la « confiance mutuelle » et aux relations déjà tendues avec le Maroc et reviendrait à fournir des indices sur les réseaux criminels de trafic d’êtres humains, explique Elena Garzón, directrice générale des relations internationales et de l’immigration relevant du ministère de l’Intérieur. « Donner des informations sur les l’octroi d’une aide au Maroc dans le domaine de la coopération policière internationale, représente un risque certain dans les actions en cours et celles futures », fait-elle observer.

« Il est nécessaire de préserver les informations demandées afin de ne pas compromettre l’efficacité de la coopération développée dans un domaine qui a un impact direct sur la sécurité intérieure et internationale, en raison de la nature transnationale des réseaux criminels de traite et de traite des personnes, et pour son lien avec d’autres activités criminelles », insiste le ministère de l’Intérieur

À lire : L’Espagne a renforcé la police marocaine avec plus de 35 millions d’euros

Le gouvernement espagnol avait alloué ces fonds au Maroc lors d’un conseil des ministres en mai, en pleine crise diplomatique et migratoire avec le Maroc. Le ministre de l’Intérieur, Grande-Marlaska, avait confirmé l’information lors de la conférence de presse qui a suivi le conseil, précisant que la démarche de l’Exécutif espagnol s’inscrit dans le cadre de la « coopération » avec le Maroc pour lutter contre l’immigration clandestine. « C’est une aide prévue dans le budget du ministère de l’Intérieur, et elle ne concerne pas que le Maroc, mais tous les pays d’origine et de transit avec lesquels nous coopérons », avait-il indiqué.

Le 23 août 2019, l’Exécutif de Pedro Sánchez avait déjà accordé au Maroc une aide d’un montant de 32,369 millions d’euros pour contribuer à la lutte contre l’immigration clandestine, le trafic de migrants et le trafic d’êtres humains. Ces fonds étaient destinés à « couvrir les dépenses engagées dans les déploiements opérationnels, ainsi que les coûts de maintenance des matériels utilisés par les services de police marocains dans le développement des actions de collaboration avec l’Espagne ».

Depuis sa nomination en juin 2018, le ministre de l’Intérieur, Grande-Marlaska, s’est déjà rendu sept fois à Rabat, preuve que le royaume est au cœur de la politique migratoire de l’Espagne. Sa dernière visite remonte au 20 novembre et visait à « renforcer la coopération » dans la gestion des flux migratoires, après l’arrivée inquiétante de migrants aux îles Canaries.

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Coopération

Aller plus loin

L’Espagne soutient l’octroi de l’aide européenne au Maroc

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, a catégoriquement rejeté lundi, au Conseil européen, la proposition de suspendre l’allocation des fonds européens au Maroc, le temps...

Le Maroc refuserait-il l’aide de l’Espagne ?

Le Maroc pourrait ne pas accepter l’aide de l’Espagne d’un montant de 30 millions d’euros destinée à lutter contre l’immigration clandestine.

Coopération migratoire : l’Espagne dément l’aide matérielle au Maroc

Le gouvernement espagnol dément que des subventions au Maroc ont été prévues au budget de l’État et même approuvées depuis le début de l’année dernière dans le cadre de la coopération...

L’Espagne a accordé plus de 100 millions d’euros d’aide au Maroc entre 2014 et 2019

Le Maroc a bénéficié de plus de 100 millions d’euros d’aide de la part de l’Espagne entre 2014 et 2019. Des aides qui ont servi à moderniser les institutions du royaume et à...

Nous vous recommandons

Arrivée imminente du premier vol d’Israir à Marrakech

Un avion de la compagnie aérienne israélienne Israir va atterrir à Marrakech dimanche 25 juillet. Il s’agit du premier vol direct entre le Maroc et Israël.

Le Maroc visé par de nouvelles accusations en Algérie

L’Algérie accuse le Maroc d’avoir ouvert des centres d’entraînement au profit du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) dans le but de l’attaquer.

Grosse frayeur sur un vol Maroc-France

Les passagers d’un vol reliant le Maroc à la France dimanche 15 mai 2022 ont vécu des moments de grosse frayeur. Amandine Petit, Miss France 2022 qui se trouvait, elle aussi, à bord de l’avion, raconte ce qui s’est...

Diam’s met en location sa villa à Marrakech

Après avoir quitté la scène il y a plus de dix ans, Diam’s s’est lancée dans la décoration d’intérieur. L’ancienne rappeuse propose un nouveau projet à Marrakech.

Voici les nouvelles dispositions sanitaires pour les voyages au Maroc

Le Maroc a mis à jour, ce lundi 12 juillet, les dispositions sanitaires pour les voyages internationaux. Le ministère de la Santé précise notamment les mesures à observer pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et touristes étrangers en provenance des...

Réaction de Vahid Halilhodzic après la victoire contre la Guinée (vidéo)

En conférence de presse après le match ayant opposé le Maroc à la guinée, le sélectionneur des Lions de l’Atlas a déclaré que « les supporters marocains doivent être fiers de leur équipe nationale ». Tout en exprimant sa satisfaction devant la prestation des...

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Plusieurs heures d’attente pour les MRE qui passent par Melilla

Les Marocains d’Europe arrivant à Melilla dans le cadre de l’Opération Marhaba ont dû passer plusieurs heures d’attente à la frontière Beni Ensar lundi, avant d’entrer au Maroc. Le flux d’arrivée est resté important, bien que la journée était fériée dans la...

Accueil de Brahim Ghali : l’Espagne continue de payer cher

L’accueil en Espagne, pour raison humanitaire, de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario a de lourdes conséquences économiques pour le voisin du Nord exclu de l’opération Marhaba, qui marque le retour de millions de Marocains résidant à l’étranger...

Le mariage de Dounia Batma et Mohamed Al Turk prend l’eau

Après neuf ans de mariage avec Mohamed Al Turk, la célèbre chanteuse marocaine Dounia Batma, serait en instance de divorce. La vie de couple de la star marocaine n’aura pas survécu au scandale Hamza Mon...