L’Espagne a renforcé la police marocaine avec plus de 35 millions d’euros

7 avril 2021 - 22h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Au cours des deux dernières années, l’Espagne a doté le ministère de l’Intérieur du Maroc en moyens roulants pour assurer avec efficacité les missions de contrôle au niveau des frontières. En tout, plus de 35 millions d’euros ont été injectés par l’Espagne dans l’acquisition des véhicules tout-terrain, des camions ou des quads au profit des forces de sécurité marocaines.

L’Espagne vient de signer un contrat avec la Fondation internationale et ibéro-américaine pour l’administration et les politiques publiques (FIIAPP), pour la fourniture de 90 quads d’une valeur de 1,4 million d’euros, toutes taxes comprises, au profit du Maroc. Cet appui s’inscrit dans le cadre du projet « Appui à la gestion intégrée des frontières et des migrations au Maroc (EUTF-NOA-MA-05) », qui prévoit la livraison de 30 quads automatiques Tout-terrain et 60 quads de transmission manuelle à Tanger ainsi que d’une formation en maintenance de ces engins, rapporte le site spécialisé Defensa.es.

Avant ce contrat, l’Espagne avait signé en décembre, avec Toyota Maroc, un autre d’une valeur de 8,6 millions d’euros pour la fourniture de 130 véhicules Toyota Land Cruiser qui seront livrés à Rabat, dans le cadre du même projet. L’entreprise marocaine a obtenu ce marché au terme d’un appel d’offres qu’il a remporté contre quatre entreprises espagnoles.

En 2019, l’Espagne avait également prévu la fourniture de près de 400 véhicules Tout-terrain d’une valeur totale de 26 millions d’euros au profit du Maroc. Mais en outre, elle avait lancé un appel d’offres pour l’acquisition de 98 caméras thermiques portables de longue portée d’une valeur de 6,5 millions, destinées au ministère marocain de l’Intérieur dans le cadre du même projet qui vise l’amélioration des compétences opérationnelles dans la surveillance des frontières (terrestres et maritimes), et le renforcement de la coopération transfrontalière dans la lutte contre l’immigration clandestine et la traite des êtres humains.

Sujets associés : Espagne - Coopération - Défense - Armement - Acquisition

Aller plus loin

Immigration clandestine : les Espagnols ne font pas confiance au Maroc

Le Maroc est au banc des accusés au sujet de l’immigration clandestine en Espagne. 83,1% des Espagnols lui reprochent d’avoir favorisé les vagues d’immigration clandestine en...

L’Espagne a vendu des armes au Maroc pour 12,5 millions d’euros en 2020

L’Espagne a vendu au Maroc du matériel de défense (grenades, explosifs, détonateurs, etc.) pour une valeur totale de 12,5 millions d’euros en 2020, selon un rapport du...

Police aux frontières : l’Espagne soutient le Maroc, malgré la crise

Quelques jours après l’entrée massive de migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, l’Espagne a conclu l’achat de 98 caméras thermiques au profit du Maroc. Elle prévoit aussi...

L’Espagne a vendu du matériel militaire au Maroc pour 15 millions d’euros en 2021

Le Maroc a acheté divers matériels de défense auprès de l’Espagne pour 14,9 millions d’euros en 2021, selon un rapport du secrétaire d’État espagnol au Commerce sur les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Qatar reconnaissant envers le Maroc

Le Maroc apporte son expertise et son savoir-faire en matière de sécurité au Qatar, pays organisateur de la prochaine coupe du monde. Une aide très appréciée par Doha.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Lutte : le Maroc et Israël renforcent leur coopération

La Fédération royale marocaine des luttes associées (FRMLA) et le Comité olympique d’Israël ont signé, mardi, un accord pour consolider leur coopération bilatérale couvrant tous les domaines de cette discipline sportive.

Le Maroc établit une nouvelle zone militaire au Nord

Le Maroc va se doter d’une nouvelle zone militaire dans le nord du pays. De quoi quadriller davantage le territoire national.

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.