Espagne : procès du Marocain qui a enterré un homme vivant

14 février 2022 - 16h00 - Ecrit par : A.S

Le procès de Mohamed Achraf, 37 ans, et sa femme, Hedangeline Arrieta, 36 ans, s’est ouvert ce lundi au tribunal de Saragosse. Le couple est accusé de l’enlèvement et du meurtre de José Antonio Delgado, un informaticien de 54 ans résidant à Getxo (Pays basque), victime de sextorsion.

Les mis en cause utilisaient le réseau social Badoo pour appâter leurs victimes. La femme se faisait passer pour une jeune dominicaine du nom de « Bella » ou « Doux ange », et une fois la rencontre convenue avec leur proie, les autres membres du réseau criminel agressaient ces dernières pour les déposséder de leurs biens. Ils sont accusés de plusieurs délits d’agressions, mais seront principalement jugés pour celle sur José Antonio Delgado dit Josetxu, un informaticien de 54 ans résidant à Getxo (Pays basque), qui s’est soldée par un meurtre. Les expertises avaient démontré que la victime avait été enterrée vivante.

Hedangeline, originaire du Vénézuela, et Mohamed, originaire du Maroc, se sont rencontrés à Saragosse en juin 2019. L’homme vivait dans un entrepôt qui lui servait également comme atelier de réparation automobile, à Pedrola (Saragosse), ville où le crime a eu lieu, fait savoir El Correo. Le parquet requiert 16 ans de prison contre chacun d’eux pour les crimes de vol avec violence et meurtre, détention illégale d’armes et blanchiment d’argent, appartenance à un groupe criminel, ainsi que le paiement de dommages-intérêts à la famille de la victime.

À lire : Espagne : un Marocain et sa femme enterraient leurs victimes vivantes

Les faits se sont déroulés le 6 septembre 2019 à Luceni (Saragosse). Josetxu était arrivé au lieu de rencontre à bord de sa Mercedes Benz rouge, quand il a été agressé et dépouillé de ses effets personnels, avant d’être emmené par les deux prévenus qui, par la suite, « ont décidé de le tuer ». « Ils lui ont attaché les mains et porté des coups avec des objets contondants », explique le parquet dans l’acte d’accusation, précisant que le corps de la victime n’a été retrouvé que le 27 septembre 2019.

Lors de l’arrestation du couple, Hedangeline a tenté de se débarrasser d’un collier et d’une alliance appartenant à Josetxu « en essayant de les jeter dans une canalisation de la salle de bain ». Des lunettes et un sac à main de marque Emporio Armani, reconnus comme appartenant à la victime par les membres de sa famille, ont également été retrouvés sur les lieux. Mohamed sera à la barre ce lundi. Mercredi, quarante témoins comparaitront et jeudi, les experts présenteront leurs rapports définitifs avant le délibéré prévu pour le lundi 21 février.

Tags : Espagne - Procès - Homicide - Sextorsion - Violences et agressions

Aller plus loin

Espagne : 34 ans de prison pour le Marocain qui a enterré un homme vivant

Le tribunal de Saragosse a condamné le Marocain Mohammed AD et sa femme, Hedangeline AL, d’origine vénézuélienne, à 34 ans de prison pour le meurtre d’un homme d’affaires de Getxo...

Espagne : un Marocain risque 10 ans de prison pour enlèvement et agression

Ce lundi s’est ouvert au tribunal de Saragosse un troisième procès contre le Marocain Mohamed Achraf et sa femme vénézuélienne, Hedangeline Candy Arrieta, plus connus sous le nom de...

Espagne : un Marocain et sa femme enterraient leurs victimes vivantes

Les autorités espagnoles viennent d’interpeller un ressortissant marocain et une Latino-américaine, pour leur implication présumée dans une affaire de meurtre avec...

Espagne : un Marocain qui a enterré un homme vivant devant la justice

Le tribunal d’instruction de Saragosse a décidé de poursuivre les trois membres du gang de Pedrola qui ont volé et violemment agressé deux personnes et assassiné une troisième...

Nous vous recommandons

Une étudiante voilée « humiliée » à l’université de Lyon

À l’université Jean Moulin Lyon 3 située dans le 8ᵉ arrondissement de Lyon, une étudiante voilée a été humiliée en plein cours et a dû partir. Une minorité d’étudiants est accusée de commettre des « intimidations et humiliations » dans ce lieu de savoir....

Tensions Algérie-Maroc : réactions de l’Arabie saoudite et des États-Unis

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc continue de susciter des réactions. Après la Ligue arabe, la France, Israël, c’est au tour de l’Arabie saoudite et des États-Unis de...

Des révélations des États-Unis sur le plan de modernisation de l’armée marocaine

Les États-Unis ont fait des révélations sur le plan de modernisation des Forces armées royales (FAR). Il en ressort que le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense locale.

Condamné pour avoir émigré au Maroc en abandonnant sa famille à Monaco

Ruiné par la crise sanitaire liée au Covid-19, un chef d’entreprise a émigré au Maroc sans verser de pension alimentaire à sa petite famille à Monaco. La justice monégasque l’a condamné pour abandon de...

Le Maroc refuse l’extradition en France du baron de la drogue Sofiane Hambli

Le Maroc a refusé la remise temporaire du baron de la drogue Sofiane Hambli arrêté en octobre 2021 dans une clinique de Tanger à la France. Par conséquent, son procès qui devait s’ouvrir le 7 juin a été reporté au 9...

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de Tindouf.

Un Iphone en or pour Achraf Hakimi

Comme tous les joueurs du PSG, Achraf Hakimi a reçu son smartphone en or avec inscription de son numéro et du logo de la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

Maroc : un « raqi » obsédé sexuel devant la justice

Un « raqi » de la localité de Ksar El Kébir, dans la province de Larache, obsédé sexuel, faisait subir des violences sexuelles à sa jeune femme.

Nasser Zefzafi rend visite à son père hospitalisé

Le leader du Hirak, Nasser Zefzafi s’est rendu mercredi 30 juin au chevet de son père hospitalisé dans une clinique privée de Tanger après avoir été autorisé par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion...

L’Allemagne arrache une pépite au Maroc

Le joueur Mehdi Loune, 17 ans, tourne le dos au Maroc et joue désormais pour la sélection allemande, la Mannschaft. Une perte pour la Fédération royale marocaine de football (FRMF).