Tomate marocaine : l’Espagne fait pression sur l’Europe

26 février 2021 - 06h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le gouvernement espagnol a demandé à la Commission européenne de veiller au respect de l’accord commercial avec le Maroc, a indiqué mercredi, le secrétaire général de l’agriculture et de l’alimentation, Fernando Miranda.

Abordant le problème de la baisse des prix des tomates par les producteurs locaux à Almería, face à l’importation en masse des tomates marocaines, le secrétaire général de l’agriculture et de l’alimentation a rappelé la Commission européenne à son devoir de veiller au respect de l’accord commercial avec le Maroc.

Ces déclarations interviennent après la mise en garde de Hortyfruta contre « une grave dégradation » du marché européen de la tomate, dénonçant l’entrée « incontrôlée » dans l’UE des tomates en provenance de pays tiers dont le Maroc.

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Importations - Agriculture - Accord de libre échange - Alimentation

Aller plus loin

Tomate : boom des importations du Maroc vers l’UE

Les importations de tomates marocaines vers l’UE ont augmenté de 26 %, alors que les exportations des Pays-Bas et de l’Espagne vers le reste des pays de l’UE ont respectivement...

Les Espagnols en croisade contre la tomate marocaine

Les producteurs et exportateurs espagnols réunis au sein de la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes...

L’Espagne s’attaque à nouveau à la tomate marocaine

La Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes (FEPEX) a une fois de plus attaqué la tomate marocaine.

L’Espagne craint la tomate marocaine

Dans le cadre de la stratégie «  Génération Green 2020-2030  », le Maroc entend doubler les exportations agricoles sur la période. Cette perspective ne rassure pas la fédération...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains professionnels.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

L’Europe autorise la viande de volaille en provenance du Maroc

Après plusieurs années d’hésitation, l’Union européenne a finalement décidé d’ouvrir ses portes à la viande de volaille marocaine, autorisant son exportation vers ses pays membres.

Importations de céréales : la facture s’alourdit pour le Maroc

À l’instar de plusieurs pays de par le monde, le Maroc souffre également de l’augmentation des prix des denrées alimentaires causée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. À fin mai dernier, le pays a dépensé 15,8 MMDH pour son approvisionnement en...

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...