Appel au transfert « urgent » d’un Espagnol malade en prison à Tanger

12 octobre 2022 - 17h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le ministère espagnol de la Justice a engagé les procédures pour le rapatriement « d’urgence » en Espagne d’un camionneur de Séville, atteint d’un cancer et purgeant depuis un an une peine pour trafic de drogue à la prison locale de Tanger.

Condamné à 4 ans de prison pour trafic de drogue, le transporteur espagnol séjourne depuis le 4 juillet 2021 à la prison de Tanger. Mais atteint d’un cancer de l’œsophage, sa famille et lui avaient demandé son transfert dans une prison en Espagne pour y purger le reste de sa peine. « Fais quelque chose, sinon je vais mourir ici », a-t-il confié à sa sœur lors de leur dernière conversation.

À lire : Le SOS des proches d’un Espagnol en prison à Tétouan

La semaine dernière, le juge compétent de Rabat a transmis une copie de la demande de transfert du prisonnier à un employé du consulat général d’Espagne à Tanger qui lui a rendu visite le 13 septembre. « Une fois que le gouvernement espagnol aura donné son accord de transfert, le gouvernement marocain devra aussi faire de même, avant que le transfert ne puisse être effectué par les services de police », indiquent des sources du ministère à El Diario.

Le 19 juillet 2021, la famille avait déposé une demande de grâce et de transfert du transporteur devant le consulat général d’Espagne à Tanger dont le personnel a toujours fait preuve « d’un engagement exceptionnel ». Sans succès. Désespérée, la famille vient de saisir le roi d’Espagne pour lui demander d’intercéder auprès des autorités marocaines pour le transfert diligent du prisonnier.

À lire : 78 Espagnols en détention dans les prisons marocaines

Le transporteur est marié et père de trois enfants dont le dernier est né à Osuna (Séville) deux mois seulement après son incarcération. En raison de son état de santé fragile, il a fait plusieurs allers-retours entre la prison et l’hôpital. Il a déjà perdu 47 kilos et son état ne s’améliore pas, se plaint sa famille qui demande son transfert pour une meilleure prise en charge en Espagne. A fin novembre 2021, 78 Espagnols sont en détention dans les prisons marocaines, selon les autorités espagnoles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Tanger - Famille - Santé - Séville - Prison

Aller plus loin

78 Espagnols en détention dans les prisons marocaines

Sur les plus de 800 Espagnols qui séjournent dans des prisons étrangères, environ une centaine sont gardés au Maroc. Sans casier judiciaire pour la plupart, ils purgent des...

Le SOS des proches d’un Espagnol en prison à Tétouan

César, un Espagnol détenu à la prison de Tétouan depuis deux ans, risque d’y rester pendant encore un bon moment s’il n’arrive pas à payer l’amende. Sa famille et sa petite amie...

La prison au Maroc ressemble à un « camp de concentration

Libéré de la prison de Marrakech après plusieurs jours de détention pour pratiques homosexuelles, le citoyen britannique Ray Cole décrit la prison marocaine comme « un camp de...

Tanger : 8 ans de prison ferme pour un pédophile espagnol

L’Espagnol Felix Ramos, 39 ans, accusé de pédophilie, a été condamné à 8 ans de prison ferme et il devra verser un dirham symbolique à l’Association marocaine des Droits humains...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Nouvel appel au roi Mohammed VI

Les infirmiers et techniciens de santé ont adressé une lettre au roi Mohammed VI pour lui faire part des difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs fonctions et solliciter son intervention afin d’améliorer la qualité des services de santé...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Maroc : les scorpions s’invitent pendant les vacances

Au Maroc, alors que les scorpions, les serpents et les chiens errants font des victimes en cette période de canicule, les vaccins manquent à l’appel. Nombreux sont les hôpitaux, centres de santé et dispensaires des régions rurales qui souffrent d’une...