Recherche

La prison au Maroc ressemble à un « camp de concentration

© Copyright : DR

8 octobre 2014 - 18h44 - Société - Par: Bladi.net

Libéré de la prison de Marrakech après plusieurs jours de détention pour pratiques homosexuelles, le citoyen britannique Ray Cole décrit la prison marocaine comme « un camp de concentration ».

« Vous ne le croirez pas, c’est horrible. Ce n’est pas une prison, c’est un camp de concentration. Les gens qui sont là ont entre 10 et 80 ou 90 ans, et le sont pour rien. Je pouvais difficilement bouger mon bras quand je dormais », a déclaré l’homme après avoir retrouvé les siens.

Ray Cole ne pensait d’ailleurs pas être libéré aussi rapidement. « J’ai été surpris d’être libéré, je pensais qu’on allait seulement me changer de prison. »

L’homme a été condamné le 2 octobre dernier pour pratiques homosexuelles avec un Marocain. Il avait été arrêté quelques jours auparavant par la police à un arrêt d’autobus en compagnie de son ami, un certain Jamel. Pour le condamner, le tribunal s’est basé sur des photos « pornographiques » que la police avait trouvées sur son portable.

Dans une prison marocaine
Dans une prison marocaine

Mais 5 jours après son emprisonnement à la prison locale de Marrakech, Ray Cole a été relâché. Cette libération est le fruit d’une mobilisation sans précédent des Britanniques, qu’ils soient issus de la société civile, politique ou même de simples citoyens.

On ne sait pas par contre ce qu’est devenu son compagnon, condamné comme lui à 4 mois de prison pour les mêmes faits. Il serait injuste de par de la justice marocaine de libérer Ray Cole et de laisser le jeune Jamel, âgé de 25 ans, en prison.

Mise à jour : Selon le site alyaoum24, le jeune Jamel a été libéré cet après-midi par la justice.

Mots clés: Marrakech , Droits et Justice , Homosexualité Maroc , Prison

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact