Les ambitions d’Essaouira pour booster davantage son attractivité touristique

11 février 2020 - 09h40 - Economie - Ecrit par : I.L

La ville d’Essaouira est déterminée à prendre son envol touristique et assurer son développement sûr et durable. À cet effet, les acteurs de ce secteur très porteur, réfléchissent aux voies et moyens à mettre en œuvre pour réaliser cette ambition.

Organisée par le Conseil Provincial du Tourisme d’Essaouira (CPTE), les professionnels du tourisme de la province d’Essaouira, réunis ce week-end à l’espace de Dar Souiri, ont mené une réflexion collective sur les moyens et outils à mettre en œuvre en vue de stimuler davantage la dynamique touristique dans la cité des Alizés et sa région et renforcer leur rayonnement et leur attractivité.

Pour le président du CPTE, cette rencontre d’incubation, ayant pour thématique "La stratégie territoriale de la ville d’Essaouira", était une occasion pour engager la réflexion et stimuler, ensemble, les débats constructifs autour des moyens à mettre en œuvre et l’approche à adopter pour mieux accompagner la dynamique de développement que connait la cité des Alizés, à tous les niveaux.

Redouane Khanne n’a pas manqué d’appeler les professionnels du secteur touristique et hôtelier et toutes les forces vives de la province à se joindre à cet effort constructif, destiné à promouvoir le "Label" Essaouira et à consolider la place de choix de cette cité sur les plans économique, social, culturel et touristique. Quant au délégué provincial du Tourisme à Essaouira, il a mis en relief, dans une présentation exhaustive, l’évolution très remarquable des principaux indicateurs touristiques au niveau de la province.

Selon Mouhsine Chafaï El Alaoui, l’offre en infrastructure touristique a enregistré une forte croissance entre 2010 et 2020  : établissements d’hébergement classés (+223 %), restaurants classés (+262 %), agences de transport touristique (+191 %), agences d’activités de loisirs et de sports (+233 %) et accompagnateurs et guides touristiques (+90 %).

En ce qui concerne le nombre des arrivées et nuitées, Chafaï El Alaoui a soutenu qu’il a presque doublé entre 2010 et 2019, passant respectivement de 131 951 à 235 743 arrivées et de 309 608 à 556 904 nuitées, soit un TCAM de 7 % pour chaque segment. A cela s’ajoute une hausse moyenne de 13 % des arrivées et de 10 % des nuitées au cours des 4 dernières années.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Essaouira

Aller plus loin

Le New York Times sous le charme d’Essaouira

Le journal américain The New York Times recommande aux touristes un voyage à Essaouira, où ils passeront un séjour mémorable alliant découverte, bien-être et histoire et culture.

Tourisme : la crise sanitaire plonge Essaouira dans le désarroi

À l’instar de nombreuses villes touristiques marocaines, Essaouira souffre des effets de la crise sanitaire. Des hôtels et restaurants on fait faillite, plongeant les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Le tourisme marocain surfe sur la vague « Lions de l’Atlas »

Les exploits des Lions de l’Atlas au Qatar ne font pas seulement le bonheur des fans de football. Ils constituent également une bonne campagne publicitaire pour le tourisme marocain, selon l’Office national marocain du tourisme (ONMT).

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Tourisme : Le Maroc, victime de son succès... et d’AirBnB

Les recettes touristiques du Maroc poursuivent leur tendance à la baisse. Après une chute de 905 millions de dirhams (−10,5 %) en janvier, elles ont dégringolé de 1,06 milliard de dirhams (−6,7 %) à fin février. Pendant ce temps, les arrivées...

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...