États-Unis : un enfant marocain sauvé de la surdité

26 janvier 2024 - 15h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Aux États-Unis, un garçon marocain né « sourd profond », en raison d’une anomalie très rare, présente sur un seul gène, a subi une intervention chirurgicale qui a connu un franc succès. Une première dans le pays.

Un espoir pour les patients du monde entier souffrant d’une perte d’audition causée par des mutations génétiques. Suite à une intervention chirurgicale consistant à soulever partiellement son tympan, puis à injecter dans le liquide interne de sa cochlée un virus inoffensif qui avait été modifié pour transporter des copies fonctionnelles du gène de l’otoferline le 4 octobre 2023, Aissam Dam, un garçon né au Maroc, entend désormais les bruits qui l’entourent. Un succès enregistré après presque quatre mois de traitement. « Il n’y a pas un son que je n’aime pas », s’est réjoui le patient auprès du New York Times, avec l’aide d’interprètes, lors d’une interview la semaine dernière. « Ils sont tous bons », a-t-il ajouté.

À lire : Jude, 10 ans, atteint d’une maladie rare détectée au Maroc

« La thérapie génique pour la perte auditive est un objectif que nous, médecins et scientifiques de la perte auditive, poursuivons depuis plus de 20 ans. Et nous y sommes enfin arrivés », a déclaré le chirurgien John Germiller, directeur de la recherche clinique dans la division d’oto-rhino-laryngologie (ORL) à l’hôpital pour enfants de Philadelphie (CHOP), qui a réalisé le traitement dans un communiqué publié mardi. Et de se féliciter : « La thérapie génique que nous avons appliquée à notre patient visait à corriger l’anomalie d’un gène très rare, mais ces études pourraient ouvrir la voie à une utilisation future pour plus de 150 autres gènes responsables de la perte auditive chez l’enfant ».

À lire :Une Marocaine de 3 ans, souffrant d’une maladie rare, opérée avec succès à Séville

Si celui qui a déménagé en Espagne avec sa famille ne souffre plus que d’une surdité légère, il a en revanche moins de chance de parler. « Il pourrait toutefois ne jamais pouvoir parler, la partie du cerveau destinée à l’acquisition de la parole se fermant vers l’âge de cinq ans », fait savoir le quotidien new-yorkais. Aissam Dam a 11 ans.

Sujets associés : États-Unis - Enfant - Santé

Aller plus loin

L’incroyable parcours de Hicham, atteint d’une maladie rare à Malaga

Hicham El Hafed, 25 ans, est arrivé à San Pedro Alcántara (Marbella) dans le coma en 2006 en provenance du Maroc avec un visa humanitaire grâce à l’aide de la Croix Rouge....

Une Marocaine de 3 ans, souffrant d’une maladie rare, opérée avec succès à Séville

Hiba, une fillette marocaine de 3 ans, née sans voie rectale, a été opérée avec succès à Séville le 5 septembre dernier. La mineure est arrivée à Grenade en provenance du Maroc...

50 % des Marocains souffrent de maladies mentales

Selon une récente étude publiée par le Conseil économique social et environnemental, 48,9 % des Marocains souffrent de maladies mentales.

Jude, 10 ans, atteint d’une maladie rare détectée au Maroc

Après plus de 300 jours à l’hôpital, Jude, un Anglais de 10 ans, va pouvoir rentrer à la maison. Atteint d’une maladie rare dont les premiers signes sont apparus alors qu’il...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.