L’incroyable parcours de Hicham, atteint d’une maladie rare à Malaga

3 octobre 2022 - 16h40 - Ecrit par : A.P

Hicham El Hafed, 25 ans, est arrivé à San Pedro Alcántara (Marbella) dans le coma en 2006 en provenance du Maroc avec un visa humanitaire grâce à l’aide de la Croix Rouge. Aujourd’hui, il est à la tête d’une startup.

« J’ai été admis à l’hôpital de la mère et de l’enfant de Malaga où j’ai passé trois mois. On m’a diagnostiqué une agammaglobulinémie, connue sous le nom de maladie de Bruton. C’est une maladie qui vous rend beaucoup plus vulnérable aux infections et nécessite un traitement chronique », confie Hicham à Diario Sur. Tout le temps malade, il n’a pas eu un cursus scolaire normal. Mais cela ne l’a pas empêché d’être aujourd’hui le directeur du projet Procrys, une startup d’intelligence artificielle.

A 16 ans, où il a abandonné l’école à cause de sa maladie, il a commencé « à s’essayer à la création de sites web pour des entreprises via Internet ». Autodidacte déjà à 18 ans, il a essayé de reprendre les cours pour adultes, mais s’est rendu compte « qu’étudier n’était pas la bonne chose à faire ». Depuis maintenant trois ans, il travaille à distance pour la société néerlandaise Open Provider, ce qui lui a donné l’opportunité de diriger cette startup.

À lire : Hassan Bouadar : le parcours exceptionnel d’un jeune Marocain

Le projet Procys a été lancé sur le marché il y a quelques semaines, après près d’un an de préparation. Il permet « l’automatisation des processus manuels. Vous lui donnez une facture et il se charge d’extraire toutes les informations de manière structurée, et en moins de 15 secondes par facture », explique-t-il. La société néerlandaise ouvrira un bureau à Malaga ce mois et sera dirigé par Hicham. Il sera animé par treize personnes.

« Nous avons commencé par l’automatisation des factures, mais il est possible d’avoir d’autres processus comme les étiquettes d’expédition aussi bien pour les colis que pour les conteneurs, les polices d’assurance ou les passeports. Toutes les données peuvent être extraites de n’importe quel fichier de manière automatisée », détaille-t-il, appelant par ailleurs les jeunes à ne « jamais abandonner » quelles que soient les difficultés, car « tout a une solution dans la vie, sauf la mort ».

Tags : Malaga - Santé

Aller plus loin

Parcours d’Omar Tahiri, ancien mineur marocain de la fosse Ledoux

Le Marocain Omar Tahiri est un ancien de la fosse Ledoux, qui a travaillé dans le charbon, au fond des mines de Douchy, Douai et Condé-sur-l’Escaut (Nord de la...

Hassan Bouadar : le parcours exceptionnel d’un jeune Marocain

Hassan Bouadar, un Marocain dont les parents ont immigré en France à la fin des années 60 a gravi les échelons pour devenir aujourd’hui vice-président de FedEx Express, une...

Souffrant d’une maladie rare, un enfant marocain soigné en Espagne

Taha, un garçonnet d’origine marocaine, fait partie des nombreux enfants atteints de pathologies diverses qui bénéficient de soins gratuits à Malaga en Espagne grâce au programme «...

De migrant à recordman du marathon espagnol, voici l’impressionnant parcours d’Hamid Ben Daoud

Hamid Ben Daoud, l’athlète espagnol d’origine marocaine, qui a remporté dimanche 5 décembre dernier, le marathon de Valence avec un temps de 2 h 06 : 34, est parti de rien pour...

Nous vous recommandons

Nouvelle mise en garde de l’Algérie au Maroc

L’Algérie persiste à accuser le Maroc de fomenter des attaques contre des commerçants et autres civils au Sahara. Son envoyé spécial chargé du dossier du Sahara occidental et des pays du Maghreb, Amar Belani fait une mise en garde : « un éventuel...

La France mène la vie dure aux transporteurs marocains

Les transporteurs internationaux routiers (TIR) se retrouvent de plus en plus dans l’incapacité d’exercer leurs activités. Pour cause, le refus de l’ambassade de France d’octroyer des visas pour les anciens transporteurs, notamment ceux de la zone...

Espagne : une école de pilotes dédiés au transport de haschich

La Garde civile espagnole a procédé au démantèlement d’un important réseau de trafic de haschich depuis le Maroc. L’organisation criminelle disposait d’une flotte d’avions pour introduire par air de grandes quantités de cette drogue en...

Maroc : le fisc aux trousses des agriculteurs

Le gouvernement a décidé de traquer les agriculteurs qui ne paient leurs taxes, afin de lutter contre les évasions fiscales dans le secteur agricole.

Covid-19 : le Maroc attend le pic « dans les prochains jours »

Au Maroc, le pic de l’épidémie pourrait arriver dans les «  tout prochains jours  », surtout à Guelmim-Oued Noun (39 %), région la plus touchée.

Réaction de Romain Saïss après l’élimination du Maroc

Déception et désillusion dans le rang des Lions de l’Atlas après leur défaite (2-1) contre les Pharaons d’Égypte. Le capitaine de la sélection marocaine, Romain Saïss digère difficilement cette élimination, qui selon lui, aurait pu être...

Le Maroc ne reconnaît plus les frontières de Sebta et Melilla

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a pris mardi un arrêté pour remplacer le mot « frontière » par celui de « bab » (porte en arabe) sur les enseignes des deux postes de police à Ceuta et...

A Kénitra, on a entendu la voix d’une personne enterrée depuis une semaine

Une rumeur a enflé autour de la mort d’un individu enterré il y a quelques jours dans un cimetière à Kénitra et qui serait revenu à la vie. Une enquête a été ouverte.

Les Marocains, de gros consommateurs de crédit à la consommation

Plus de 90 % des Marocains ont recours au crédit à la consommation par nécessité. Un mode de financement pourtant mal perçu dans la société. C’est ce que révèle une étude réalisée par un cabinet spécialisé.

John Malkovitch en tournage au Maroc

Après quelques mois de pause, les tournages de films et de séries ont repris au Maroc. Producteurs, acteurs et réalisateurs se bousculent, profitant de l’allègement des mesures restrictives. C’est le cas par exemple à Ouarzazate où se déroule le tournage du...