Les futurs imams du monde entier formés au Maroc

26 avril 2019 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : K.B

Chaque année, l’Institut Mohammed VI pour la formation des imams prédicateurs et prédicatrices, accueille une centaine de femmes et d’hommes pour une formation de trois ans sur la pratique de l’islam modéré.

Créé en 2015 par le roi Mohamed VI, l’Institut, qui est sous la tutelle du ministère des affaires islamiques, assure la formation de 1300 personnes, en majorité des sub-sahariens originaires du Mali, Sénégal, Nigéria, Guinée, Gambie, et le Tchad, mais aussi de plusieurs pays européens.

Ayant tous la licence universitaire, les étudiants de l’Institut suivent un cursus diversifié qui couvre les études islamiques, l’histoire des religions, l’éducation sexuelle et la santé mentale, et perçoivent, en plus du logement gratuit, des billets d’avion et de l’assurance santé, une bourse mensuelle de 2.000 dirhams.

« Nous leur montrons que les concepts de démocratie et des droits de l’homme sont ancrés dans les valeurs de la religion islamique », explique le directeur de l’Institut, Abdessalam Lazaar.

Le Maroc a toujours été un exemple de tolérance religieuse, proposant plusieurs programmes de formation sur l’islam modéré au profit des imams et prêtres des deux sexes aussi bien d’Afrique que d’Europe.

« La communauté musulmane en France a besoin d’imams pour promouvoir les valeurs de l’islam et leur contribution à la vie en communauté et au bien-être spirituel de la société », confie, quant à lui, Aboubakr Hmaidouch, jeune étudiant originaire de France.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Mohammed VI - Islam - Institut Mohammed VI de formation des imams prédicateurs et des prédicatrices

Aller plus loin

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère...

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Ramadan et sport : oui, mais sous conditions

Le sport et le jeûne du Ramadan ne sont pas incompatibles. Bien au contraire, une activité physique modérée durant cette période peut s’avérer bénéfique pour la santé. Mais pour profiter pleinement de ses bienfaits et éviter les risques, il est...

Le roi Mohammed VI félicite Walid Regragui et les joueurs marocains

Le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec l’entraîneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, suite à leur parcours en coupe du monde au Qatar.

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire et le bon sens du monarque marocain qui a su s’adapter aux exigences du...

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.