L’Europe inflige un camouflet à l’Espagne

26 juin 2021 - 20h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont condamné et rejeté jeudi, « les tentatives des pays tiers d’instrumentaliser les migrants à des fins politiques ». Le Maroc n’est pas cité dans le texte final.

Les dirigeants européens ont, à l’occasion de leur sommet ouvert jeudi, souligné que de récents « événements liés à la migration sont préoccupants et nécessitent une vigilance continue et une action urgente ». Dans ce sens, ils ont appelé à « intensifier les partenariats et la coopération avec les pays d’origine et de transit » des migrants, afin de « prévenir les pertes en vies humaines et de réduire la pression aux frontières européennes ». Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE n’ont pas manqué de saluer la baisse significative des flux migratoires au cours de ces dernières années, fruit des actions menées par l’UE.

À lire : L’Europe met à mal ses relations avec le Maroc

L’Exécutif européen a demandé à la Commission européenne et au Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère, Josep Borrell, d’élaborer un plan d’action opérationnel dès l’automne de cette année pour les pays d’origine et de transit « prioritaires », sans donner de précision sur les pays concernés. Mais il semble évident que le Maroc, déjà sanctionné par une résolution du parlement européen pour avoir « provoqué » la crise migratoire de Ceuta, en réaction à l’accueil de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, fait partie de cette liste de pays « prioritaires », fait savoir EFE.

À lire : L’Europe veut sanctionner le Maroc pour « instrumentalisation » de migrants

Le débat sur les crises migratoires actuelles n’a pas été initié par le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, précisent des sources diplomatiques à EFE qui indiquent qu’il a été plutôt soulevé à la suite de l’arrivée des migrants, principalement des Syriens, des Irakiens et des Iraniens dans l’UE en provenance de la Biélorussie.

Sujets associés : Immigration clandestine - Union européenne - Ceuta (Sebta) - Biélorussie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

L’Europe veut sanctionner le Maroc pour « instrumentalisation » de migrants

Le Conseil de l’Union européenne donnera jeudi un signal fort aux pays tiers comme le Maroc ou la Biélorussie, qui « instrumentalisent » les migrants à des fins politiques et pour...

L’Europe met à mal ses relations avec le Maroc

Le parlement européen a adopté jeudi 10 juin « une résolution sur la violation de la convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant et l’instrumentalisation des...

Les sanctions de l’Europe contre le Maroc renforcent la crise avec l’Espagne

Les sanctions de l’Union européenne condamnant le Maroc qui aurait laissé entrer en masse des migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, font craindre une réaction du royaume et ne...

L’Europe pourrait voter une résolution condamnant le Maroc

Le groupe politique espagnol Ciudadanos (C’s) demande au parlement européen de voter une résolution pour sanctionner le Maroc pour violation des droits des mineurs dans la crise...

Nous vous recommandons

Immigration clandestine

Le rêve européen n’aura pas lieu pour neuf harragas

Neuf candidats à l’immigration clandestine, victimes d’une grosse arnaque, se sont retrouvés au large de Larache. Ils ont été interceptés samedi dernier par une patrouille de police.

L’Espagne expulse 125 migrants entrés par le rocher d’Al Hoceima

Un groupe d’environ 125 migrants subsahariens arrivés lundi au rocher de Badis en provenance d’Al Hoceima, ont été rapatriés au Maroc.

Crise migratoire : la République tchèque propose la signature d’un accord avec le Maroc

Face à la crise migratoire, le Premier ministre tchèque, Andrej Babiš estime que la signature d’un accord avec la Turquie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye » d’où les réfugiés partent pour l’Europe s’avère...

Drame de Melilla : l’Espagne refile la patate chaude au Maroc

Face à l’indignation internationale après l’assaut de Melilla, ayant coûté la vie à une trentaine de migrants, l’Espagne a tenté de se justifier, estimant que la question de la violation des Droits de l’Homme évoquée par l’ONU doit être posée au...

Drame de Melilla : une enquête de la BBC accuse l’Espagne

La chaîne BBC révèle dans un documentaire publié le 1ᵉʳ novembre la responsabilité de l’Espagne dans le drame de Melilla qui avait causé la mort de plus de 20 migrants subsahariens (soudanais pour la plupart) le 24...

Union européenne

Décision du tribunal de l’UE : l’Algérie salue une victoire du Polisario

Suite à l’annulation de deux accords de partenariat commerciaux du Maroc par la justice européenne, l’Algérie, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, a salué « une victoire éclatante pour la cause du peuple sahraoui...

Probable réouverture des frontières extérieures de l’UE aux Marocains début juillet

L’Union européenne pourrait rouvrir ses frontières intérieures le 15 juin, et ses frontières extérieures à certains pays hors-UE comme le Maroc début juillet. C’est du moins ce qu’estime Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du...

Assaut de Melilla : l’Europe demande d’élucider les décès des migrants

Le parlement européen et le commissaire à l’Intérieur soutiennent les enquêtes ouvertes pour élucider les décès des migrants qui ont tenté de sauter la clôture de Melilla le 24 juin dernier.

Vers la sortie du Maroc de la liste grise des paradis fiscaux de l’Union européenne

Après un premier avis défavorable en février dernier, le Maroc a reçu un nouveau signal positif du Conseil de l’UE, qui a réaffirmé dans son évaluation technique, que les réformes du régime des entreprises et des zones de libre-échange (ZLE) du royaume sont...

L’Europe veut faciliter l’immigration de travailleurs qualifiés

La Commission européenne entend faciliter l’immigration d’une main-d’œuvre qualifiée en Europe.

Ceuta (Sebta)

Plus de 10 000 MRE sont entrés au Maroc depuis Sebta entre vendredi et samedi

Plus de 10 000 Marocains d’Europe ont traversé la frontière de Tarajal à Sebta, entre vendredi et samedi, veille de l’Aïd Al-Adha au Maroc, selon les données de la délégation gouvernementale.

Un foyer de rage déclaré à Ceuta

Le gouvernement de Ceuta a fait part de la découverte d’un foyer de rage dans la ville autonome, après qu’un chien errant a été testé positif au virus.

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc restent fermées jusqu’au 31 août

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc resteront fermées jusqu’au 31 août prochain, selon une ordonnance du ministère de l’Intérieur espagnol publiée samedi au Journal officiel de l’État (BOE).

Réaction d’Amar Belani après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara

Le diplomate algérien Amar Belani, en charge du suivi du conflit au Sahara au ministère algérien des Affaires étrangères, a réagi vendredi au sujet de la visite de Pedro Sanchez à Rabat, qualifiant de « crime » le changement de position de l’Espagne sur le...

Fatima Hamed donne une leçon de tolérance à un député d’extrême droite

La députée de Ceuta d’origine marocaine, Fatima Hamed, a récemment fait l’objet de vives attaques racistes et xénophobes de la part des députés du parti d’extrême droite Vox. Pour elle, la coexistence peut être améliorée dans la ville...

Biélorussie

L’Europe inflige un camouflet à l’Espagne

Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont condamné et rejeté jeudi, « les tentatives des pays tiers d’instrumentaliser les migrants à des fins politiques ». Le Maroc n’est pas cité dans le texte...

L’Europe veut sanctionner le Maroc pour « instrumentalisation » de migrants

Le Conseil de l’Union européenne donnera jeudi un signal fort aux pays tiers comme le Maroc ou la Biélorussie, qui « instrumentalisent » les migrants à des fins politiques et pour faire pression sur...