Les sanctions de l’Europe contre le Maroc renforcent la crise avec l’Espagne

24 juin 2021 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les sanctions de l’Union européenne condamnant le Maroc qui aurait laissé entrer en masse des migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, font craindre une réaction du royaume et ne contribuent pas à apaiser les tensions avec l’Espagne.

« Le Conseil européen condamne et rejette toute tentative de pays tiers d’instrumentaliser les migrants à des fins politiques », peut-on lire dans la déclaration préparée par les dirigeants de l’UE pour soutenir à nouveau l’Espagne contre le Maroc dans la crise migratoire de Ceuta.

À lire : L’Europe veut sanctionner le Maroc pour « instrumentalisation » de migrants

Même si l’UE ne mentionne pas les pays tiers auxquels elle fait référence, il est évident que le message est adressé au Maroc, soupçonné d’avoir laissé des migrants entrer en masse à Ceuta en mai dernier. Cette déclaration fait suite à la résolution adoptée le 10 juin par le parlement européen contre le Maroc. Les eurodéputés ont condamné le royaume pour avoir utilisé des mineurs comme une arme politique dans la crise avec l’Espagne, écrit le site ceutaactualidad.

À lire : L’Europe met à mal ses relations avec le Maroc

Cette nouvelle sanction de l’Europe contre le Maroc ne sera pas sans conséquences sur le dénouement de la crise avec l’Espagne. On pourrait s’attendre à de nouvelles réactions du Maroc, ce qui va retarder la reprise de la coopération avec l’Espagne et entraver le retour des migrants de Ceuta au Maroc.

Des centaines de migrants continuent d’errer dans les rues de la ville autonome, d’autres sont pris en charge dans des centres qui sont déjà surpeuplés. Les autorités locales, dépassées par la situation, ont appelé le gouvernement central à trouver une solution rapide au problème.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Union européenne - Diplomatie - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

L’Europe pourrait voter une résolution condamnant le Maroc

Le groupe politique espagnol Ciudadanos (C’s) demande au parlement européen de voter une résolution pour sanctionner le Maroc pour violation des droits des mineurs dans la crise...

L’Europe a « calmé les ardeurs du Maroc »

Le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas, a indiqué que la crise migratoire de Ceuta est une « attaque du Maroc contre la frontière extérieure de...

Le Maroc menacerait de rompre les accords de pêche avec l’Europe

En réaction au vote de la résolution du parlement européen le sanctionnant pour avoir laissé entrer en masse des migrants mineurs à Ceuta les 17 et 18 mai, le Maroc menacerait...

L’Europe inflige un camouflet à l’Espagne

Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont condamné et rejeté jeudi, « les tentatives des pays tiers d’instrumentaliser les migrants à des fins politiques »....

Ces articles devraient vous intéresser :

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...