Recherche

L’Europe interdit au Maroc d’exporter du sable à Gibraltar

© Copyright : DR

30 avril 2014 - 15h36 - Economie - Par: Jalil Laaboudi

L’Union Européenne s’apprêterait à interdire aux bateaux marocains chargés de sable et de granulats à se diriger vers Gibraltar pour y livrer leurs chargements, l’importation de ces matériaux étant une violation claire de la législation européenne. "L’importation de sable est passible de sévères sanctions, si elle change la surface de la zone ou sa nature".

Les bateaux transportant du sable et des pierres en provenance de Nador et des provinces sud du Maroc et se dirigeant vers Gibraltar, seraient interdits d’entrer au rocher britannique par les autorités européennes.

Plusieurs organisations écologistes ont fait part de leur craintes à Bruxelles, suite à l’arrivée récemment à Gibraltar de deux bateaux en provenance du Maroc chargés de plusieurs tonnes de sable et de pierres, destinés à rénover et à construire un récif artificiel au niveau de la plage touristique de Sandy Bay, à l’est du détroit.

Les ONG affirment dans des plaintes adressées à Bruxelles, que ces travaux constituent une violation claire des structures de la nature, qui auront un impact dangereux sur la faune et la flore locales, menacées de disparition.

Des sources responsables au niveau de l’Union Européenne citées par le quotidien Akhbar Al Yaoum affirment que "le parlement européen est obligé d’interdire ces bateaux chargés de sable". Le gouvernement de Gibraltar compte acheter au total 55 tonnes de rochers pour créer une barrière artificielle, dont le but est de protéger le golf de Sandy Bay des vagues.

Le projet qui avait fait l’objet d’un appel d’offres émis par le gouvernement local, avait été remporté en partie par le Maroc. Lundi, deux quais de plusieurs centaines de mètres avaient déjà été construits sur Sandy Bay.

Mots clés: Nador , Union européenne , Importations , Gibraltar

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact