Les Marocains vaccinés pourront se rendre en Europe

5 mai 2021 - 09h20 - Monde - Ecrit par : J.D

La Commission européenne propose aux pays de l’espace européen d’ouvrir leurs portes aux ressortissants des pays tiers dont le Maroc, qui seront à jour en ce qui concerne la vaccination contre le coronavirus. Dans un communiqué de presse, les membres de la commission ont indiqué avoir basé leur suggestion sur les derniers avis scientifiques sur la vaccination contre le Covid-19.

Cette idée qui devra être examinée par le conseil de l’UE, propose ainsi la levée des restrictions sur les voyages non essentiels pour les personnes déjà vaccinées se rendant dans l’espace communautaire. La note d’information de la Commission insiste sur le fait que plusieurs avis scientifiques ont montré que la vaccination contribue de manière significative à rompre la chaîne de transmission du virus. Une bonne nouvelle pour les ressortissants marocains puisque depuis fin janvier, les autorités ont lancé une campagne nationale de vaccination et espèrent d’ici quelques mois atteindre l’immunité collective.

Les personnes concernées par cette proposition sont celles ayant reçu au moins 14 jours avant leur arrivée dans l’UE, la dernière dose recommandée d’un vaccin autorisé dans l’espace communautaire. Selon le communiqué de la commission européenne, la cible peut être élargie si possible, aux personnes qui ont reçu un vaccin et ont achevé le processus d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En ce qui concerne le certificat numérique vert, la commission recommande qu’en attendant l’opérationnalisation du processus, les États européens puissent accepter les certificats de pays tiers tout en prenant le soin de vérifier l’authenticité, la validité et l’intégrité du certificat. L’autre proposition essentielle faite par la commission a trait à la hausse du seuil lié au nombre de nouveaux cas de Covid-19.

Face à l’émergence des variantes du coronavirus, la Commission propose un nouveau mécanisme de « frein d’urgence » destiné à limiter le risque de variantes entrant dans l’UE. « Cela permettra aux États membres d’agir rapidement et de limiter temporairement tous les voyages en provenance des pays touchés au strict minimum pour le temps nécessaire à la mise en œuvre des mesures sanitaires appropriées », a soutenu la Commission.

Une fois que toutes ces propositions seront adoptées par le Conseil de l’UE, chaque État membre va les mettre en application conformément à la recommandation de la Commission. À ce jour, seuls les ressortissants de 7 pays tiers en bonne situation épidémiologique, sont autorisés à voyager quel que soit leur statut vaccinal individuel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

L’appel pressant des associations touristiques à l’Union européenne

Face à l’impact de la crise sanitaire liée au coronavirus sur leur secteur, plus de vingt associations touristiques et de voyages, dont European Travel Commission, ont adressé...

Lutte contre le coronavirus : l’Union européenne réitère son soutien au Maroc

L’Union européenne s’engage à « faire progresser son partenariat avec le royaume », selon le Commissaire à l’Élargissement et à la Politique européenne de Voisinage, Oliver...

Le retard de vaccination en Europe pénalise le Maroc

Le retard accusé par certains pays européens dans leurs campagnes de vaccination, risque de porter préjudice à la relance économique, et particulièrement du secteur touristique...

Une deuxième vague du covid-19 est à craindre en Europe

Alors que de nombreux pays européens ont commencé à lever les restrictions liées au déconfinement, la directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies...

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...

Accord de pêche Maroc - UE : inquiétude en Andalousie

Alors que l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc, essentiel pour la province andalouse de Cadix, approche de son terme le 17 juillet, l’angoisse grandit au sein des équipages de pêche andalous. Ces derniers, qui dépendent des eaux...

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.