Exercice militaire maroco-américain : « African Lion 2021 » se poursuit

11 juin 2021 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

Démarré il y a quelques jours, l’exercice maroco-américain « African Lion 2021 » continue dans la région de Grayer Bihi, dans la province d’Assa-Zag. Cette opération se déroule sous la supervision du général de Corps d’armée, Belkhir El Farouk, Commandant la Zone Sud, et du Général de division Andrew M. Rohling, Commandant général adjoint pour l’Afrique et commandant de l’unité opérationnelle de l’armée.

Dans la région de Grayer Bihi, dans le sous-secteur Mehbes, deux exercices principaux sont au programme, a indiqué dans une déclaration, le colonel Hicham Amrani, chef de l’exercice «  African Lion 2021  », soulignant qu’il s’agit d’une activité de troupes aéroportées et d’une activité aérienne avec des tirs réels. En dehors de ces deux activités, il y aura également des formations des éléments des FAR dirigées par des instructeurs américains et marocains dans la même zone. Et le colonel Robert Perry, commandant des opérations du côté américain d’ajouter que ces entraînements représentent par ailleurs un moyen de collaboration avec le Maroc, afin de permettre aux forces engagées d’améliorer leur préparation.

Le général de Corps d’armée, Belkhir El Farouk, Commandant la Zone Sud, et le Général de division Andrew M. Rohling, Commandant général adjoint pour l’Afrique et commandant de l’unité opérationnelle de l’armée des États-Unis pour l’Europe méridionale et l’Afrique, dirigent ce 17ᵉ exercice combiné maroco-américain « African Lion 2021 » qui se poursuivra dans les régions d’Agadir, Tifnit, Tan-Tan, Mehbes, Tafraout, Ben Guérir et Kenitra jusqu’au 18 juin 2021. En plus des [tats-Unis et du Maroc, la Grande-Bretagne, le Brésil, le Canada, la Tunisie, le Sénégal, les Pays-Bas, l’Italie, l’Alliance Atlantique, ainsi que des observateurs militaires d’une trentaine de pays représentant l’Afrique, l’Europe et l’Amérique participent également à ce 17ᵉ exercice.

L’organisation de ce grand événement vise principalement à affermir les capacités manœuvrières des unités participantes, renforcer l’interopérabilité entre les participants en matière de planification et de conduite d’opérations interarmées dans le cadre d’une coalition, améliorer les tactiques, les techniques et les procédures, développer les aptitudes en matière de cyber-défense, consolider la coopération dans le domaine de la sécurité maritime… Dans le même cadre, un hôpital médicochirurgical de campagne sera mis en place au niveau d’Amlen (Tafraout) où des soins médicaux et chirurgicaux seront dispensés aux populations locales, par des équipes médicales de médecins et d’infirmiers des FAR et de l’Armée américaine.

Sujets associés : États-Unis - Diplomatie - Défense - Armement - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

African Lion : les États-Unis annoncent l’édition 2022 au Maroc

Les États-Unis ont annoncé le coup d’envoi très « prochainement » de la 18ᵉ édition de l’exercice militaire conjoint African Lion qui va se dérouler, encore une fois, au Maroc.

Coopération militaire : exercices entre le Maroc et les Etats-Unis

Le Maroc et les États-Unis participent depuis le début de cette semaine au lightning handshake, un exercice maritime bilatéral. Cette manœuvre qui se déroule entre le groupe...

Exercices militaires conjoints entre le Maroc et les Etats-Unis

Les armées marocaine et américaine s’activent pour l’organisation en juin, de African Lion, les plus grandes manœuvres militaires en Afrique. L’édition de 2020 n’avait pas eu...

African Lion 2021 : démarrage de l’exercice militaire maroco-américain

L’exercice combiné maroco-américain African Lion 2021 se déroulera du 7 au 18 juin dans plusieurs régions du Maroc, y compris dans la région de Mehbes au Sahara, avec la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Première célébration de la fête d’indépendance d’Israël au Maroc

Le bureau de liaison d’Israël au Maroc a organisé le 5 juillet dernier à Rabat, une cérémonie marquant la célébration de la 74ᵉ fête de l’indépendance de l’État hébreu. Une première depuis des années.

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

L’armée marocaine reçoit de nouveaux hélicoptères

Airbus s’apprête à livrer aux Forces armées royales (FAR) marocaines ses deux premiers H135M destinés à la formation, au transport et au sauvetage.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.