Un expert appelle le Maroc à rouvrir ses frontières

16 janvier 2022 - 16h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Se basant sur certaines données, Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, a appelé à la réouverture des frontières marocaines restées fermées juqu’au 31 janvier 2022 en raison de la propagation rapide du nouveau variant du virus du Covid-19, Omicron.

Dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux, Dr Tayeb Hamdi a souligné que l’accès au territoire national de citoyens marocains ou d’étrangers complètement vaccinés et munis d’un test PCR négatif est moins risqué sur le plan épidémiologique que le comportement de personnes non vaccinées ou pas complètement, qui n’adhèrent pas aux mesures préventives, se retrouvent dans des cafés et vont dans des rassemblements publics ou privés. L’expert parle des personnes qui présentent les symptômes du Covid-19 et ne font pas de test, ainsi que des personnes testées positives ou cas contacts qui ne respectent pas la durée et les conditions d’isolement.

À lire : Covid-19 au Maroc : le pic des contaminations atteint fin janvier

« Compte tenu de la propagation rapide du virus dans ces conditions, l’accès au territoire national dans les conditions sanitaires en vigueur ne présente pas un surrisque épidémique », est-il persuadé. Par conséquent, Dr Tayeb Hamdi appelle à la réouverture des frontières « conformément à notre approche marocaine réussie, proactive et anticipative basée sur la prise de décisions basées sur les données scientifiques pour protéger le Maroc avec le moins possible d’impact, de conséquences et de dommages sociaux, psychologiques, éducatifs et économiques ».

À lire : Covid-19 au Maroc : la baisse des cas positifs se poursuit

« Quand on passera le pic de cas hospitaliers dans la région de Casablanca, on pourra voir le bout du tunnel », prévoit-il. Et de conclure : au cas où les autres régions connaîtraient une situation presque similaire dans les jours et semaines à venir, « l’on pourra compter sur la capacité hospitalière de Casablanca comme option de secours en cas de besoin ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Aziz Akhannouch s’exprime sur la réouverture des frontières

Face aux nombreuses pressions appelant à rouvrir les frontières, le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch a réagi, affirmant que cette mesure interviendra en fonction de...

Des MRE arrivés à l’aéroport de Paris-Vatry positifs au Covid-19

Les nouveaux tests antigéniques déployés depuis le 26 octobre dernier dans les aéroports français ont permis d’enregistrer plusieurs cas de Marocains positifs au coronavirus.

Maroc : hausse des cas positifs au Covid-19, le ministère de la Santé appelle à la vigilance

Pour la première fois depuis 15 semaines, le royaume a enregistré une hausse de 5,6 % des cas positifs de Covid-19. C’est le tableau qu’a présenté, à l’issue de l’évaluation...

Appels à la réouverture des frontières marocaines

Après Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, c’est au tour d’autres experts d’appeler à la réouverture des frontières marocaines restées...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.