Maroc : les femmes participent moins aux activités économiques, selon un rapport

8 mars 2022 - 05h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Au Maroc, le taux d’activité des femmes est faible par rapport à celui enregistré au niveau mondial, selon le premier rapport sur la participation économique des femmes, publié par l’Union pour la Méditerranée (UpM).

Dans ce rapport rendu public à l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, le 8 mars, l’Union pour la Méditerranée (UpM) indique avoir observé un grand écart entre les différents pays, marquant ainsi des inégalités profondes, rapporte Aujourd’hui le Maroc.

À lire : Le Maroc fait des progrès en matière de participation économique des femmes

Par exemple, le taux d’emploi chez les femmes au Maroc est de 16,7 %, alors qu’en Suède il s’élève à 78,3 %. La baisse enregistrée au Maroc est la même en Égypte, en Tunisie et en Turquie. Mais il n’y a pas que les femmes qui sont concernées. Les hommes vivent la même situation.

À lire : La Marocaine Ilham Kadri parmi les femmes les plus puissantes du monde

Le rapport s’est également intéressé à la situation des femmes entrepreneures. Elles sont environ 12,8 % au Maroc alors qu’au Portugal et en Croatie, elles sont respectivement de 37,2 % et 31,5 %. Selon l’UpM, l’Europe et la région MENA se trouvent en dessous du pourcentage mondial de 6,2 % de femmes entrepreneurs propriétaires d’entreprises établies. Cela serait dû à l’accès difficile aux prêts.

À lire : Le coronavirus complique la situation de la femme marocaine

Pour Nasser Kamel, secrétaire général de l’UpM, « cet exercice de rapport régulier permettra de mesurer et de rendre compte de l’évolution des droits des femmes et de fournir des recommandations politiques pour combler l’écart entre les sexes dans la région ».

Sujets associés : Croissance économique - Femme marocaine

Aller plus loin

Maroc : reconversion à marche forcée des femmes-mulets

Les [« femmes-mulets »] qui font la navette entre le Maroc et Sebta ont bénéficié de formations et de financements de projets, après l’arrêt définitif des activités de contrebande.

La Marocaine Ismahane Elouafi promue Scientifique en chef à la FAO

Le directeur général de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture a annoncé la nomination de la Marocaine Ismahane Elouafiau nouveau poste de...

La Marocaine Ilham Kadri parmi les femmes les plus puissantes du monde

La Marocaine Ilham Kadri, directrice générale de Solvay depuis mars 2019, figure sur la liste internationale des femmes les plus puissantes du magazine Fortune.

Covid : Les pertes économiques plus importantes chez les femmes

Les femmes marocaines ont été plus touchées que les hommes par la crise sanitaire sur le plan économique, a révélé le Haut conseil économique (HCP) dans une note publiée à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Fitch Ratings note l’économie marocaine

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a confirmé la note de défaut de l’émetteur à long terme du Maroc en devises étrangères (IDR) à ‘BB+’ avec perspectives stables.

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont atteint le dernier carré de la coupe du monde Qatar 2022. Il assure n’avoir pas...

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.