«  Fatima – Mourir à 14 ans  » (Reportage - Arte)

26 juillet 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Fatima, une jeune Marocaine, n’a pas survécu en 2013 aux violences domestiques répétées qu’elle subissait de la part de ses employeurs à Agadir. Retour sur le meurtre silencieux de cette fillette de 14 ans, resté impuni à ce jour. Reportage.

ARTE revient dans un documentaire sur l’histoire de Fatima, cette petite Marocaine qui, à 11 ans, a décidé d’arrêter l’école et de travailler pour subvenir aux besoins de la famille. Recrutée en tant qu’employée de maison à Agadir, à environ 180 kilomètres de son village, pour un salaire de 30 euros par mois, elle a été longtemps victime de violences domestiques de la part de ses employeurs, un gendarme et sa femme, avant de succomber en 2013.

À lire : Les confessions du meurtrier de Khaoula, la mineure marocaine de 14 ans tuée à Jaen

Lors de ses rares contacts téléphoniques avec sa famille, Fatima assurait qu’elle se portait bien. Mais ses parents ont découvert l’horreur après son décès. Le corps de la jeune fille était couvert de cicatrices et de brûlures. L’employeuse de Fatima a été arrêtée et placée en détention. Mais son mari, le gendarme, qui prétend n’être au courant de rien, n’a pas été inquiété. Mieux, la justice n’a demandé qu’un examen sommaire du corps de la jeune fille.

À lire : Une fillette tuée par des chiens errants à Agadir

Ce documentaire réalisé par Hakim El Hachoumi et Andrei Schwartz retrace une quête de la vérité. Sans l’alerte donnée par le médecin qui a examiné la fillette aux urgences, et les deux avocats militants des droits de l’homme qui ont dénoncé l’affaire, personne n’aurait entendu parler du meurtre de Fatima. Le film montre aussi une famille encore sous le choc, mais déterminée à faire la lumière sur le meurtre de leur fille. Il relève également les inégalités sociales encore persistantes dans le royaume.

Voir le reportage en ligne :

https://www.arte.tv/fr/videos/067123-000-A/fatima-mourir-a-14-ans/

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Droits et Justice - Enquête - Enfant - Décès - Violences et agressions

Aller plus loin

Les confessions du meurtrier de Khaoula, la mineure marocaine de 14 ans tuée à Jaen

Le meurtrier de Khaoula, la mineure marocaine de 14 ans tuée à Jaen en Espagne en février, avait lui-même appelé les services d’urgence pour avouer son crime.

Une fillette tuée par des chiens errants à Agadir

Une fillette de cinq ans est décédée après avoir été mordue par des chiens errants dans la commune de Drarga, non loin d’Agadir. Le conseil communal de la ville a promis de...

La mort d’une Marocaine de 14 ans relance le débat sur l’avortement

Les associations de défense des droits des femmes ont appelé mardi à la dépénalisation de l’avortement au Maroc, après la mort d’une mineure de 14 ans des suites d’un avortement...

Émoi en Belgique après la mort de la petite Sidra Atmane, 4 ans

Sidra Atmane, 4 ans, élève dans l’école Sint-Martinusschool à Burcht, s’est grièvement blessée vendredi dernier pendant le cours de gymnastique. Transportée à l’hôpital dans un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Décès de Khadija Assad : le roi Mohammed VI adresse un message à la famille

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad, décédée la nuit dernière des suites d’une longue maladie.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Maroc : La mort en spectacle sur TikTok

S’il y a une fâcheuse tendance qui se développe de plus en plus au Maroc, c’est bien la banalisation de la mort sur TikTok et d’autres réseaux sociaux par des influenceurs marocains.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Corruption : des élus locaux pris la main dans le sac

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, tente d’en finir avec la corruption et la dilapidation de deniers publics. Dans son viseur, une trentaine de présidents de commune et de grand élus dont il a transféré les dossiers devant l’agent judiciaire...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.