Faux certificats médicaux : le juteux business d’un employé d’hôpital

29 septembre 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Un employé de l’hôpital Hassani a été déféré, lundi, devant le Procureur général près le tribunal de première instance de Casablanca, pour son implication présumée dans un trafic de certificats médicaux de complaisance.

Selon le quotidien Assabah, au moment de son arrestation, qui a eu lieu vendredi, suite à un piège tendu par la police judiciaire de Hay hassani, le suspect avait en sa possession une quantité importante de certificats médicaux signés et prêts à servir.

Des doutes planent encore sur l’implication des médecins de l’hôpital, dont les noms figurent sur les certificats, ajoute le journal. Une enquête a été ouverte pour déterminer les responsabilités, sachant que plusieurs plaintes avaient déjà été déposées dans ce sens.

Ces certificats peuvent peser lourd dans des affaires en cours d’instruction ou des dossiers d’indemnisation auprès des assurances. Des personnes innocentes se sont retrouvées du jour au lendemain au banc des accusés sur la simple présentation d’un faux certificat médical.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Santé - Fraude

Aller plus loin

France : le faux temoignage d’un policier a failli coûter cher à une victime

Un policier municipal a été condamné à trois ans de prison ferme, dont deux avec sursis, à Clamart en France. Cet ex-militaire de l’armée de l’air, très apprécié de sa...

Maroc : des compagnies d’assurance arnaquées

Des experts sont accusés d’être trempés dans la falsification de dossiers d’indemnisation d’accidents de la circulation suite à une enquête menée par plusieurs compagnies...

Belgique : un faux imam pour certifier la viande (non) Halal

Le tribunal correctionnel de Liège a condamné, mardi 3 mars, un homme d’affaires de Sprimont, Bruno Bernard, à 15 mois de prison assortie d’un sursis de cinq ans et d une...

Fès : arrêté pour avoir arnaqué des compagnies d’assurance

Les services de police de Fès ont réussi à interpeller un individu accusé d’avoir arnaqué des compagnies d’assurance en déclarant de faux accidents de circulation. Un avis de...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.