Marché de l’emploi : La femme marocaine, une laissée-pour-compte ?

13 octobre 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Dans le cadre de la journée nationale de la femme marocaine célébrée le 10 octobre, le Haut-Commissariat au plan (HCP) a publié une étude sur la situation des femmes dans le monde de l’emploi. Il ressort de cette réflexion, que les femmes, malgré les nombreuses sensibilisations, sont mal loties, fragilisées par divers obstacles.

L’étude du HCP a surtout pris en compte la période marquée par la pandémie du coronavirus et qui a entraîné l’état d’urgence sanitaire et le plein confinement. Sur une population active occupée d’environ 10,5 millions, le nombre de femmes actives occupées a atteint environ 2,4 millions pendant le deuxième trimestre de l’année 2020 contre un effectif de 2,6 millions affiché pendant le même trimestre de l’année 2019.

La baisse a été plus criarde dans le monde rural, passant de 28,4% à 23,0% pendant la même période, alors qu’en milieu urbain ce taux tourne autour de 14,7%. Pour ce qui est du volume horaire de travail des femmes, plus de la moitié (53%) des heures de travail ont été perdues par rapport au deuxième trimestre de 2019.

Selon la même source, le HCP a également fait ressortir la diminution énorme du nombre total hebdomadaire d’heures de travail effectué par les femmes. Il a chuté de 90 millions d’heures au deuxième trimestre de 2019 à 42 millions d’heures au deuxième trimestre de 2020. Les femmes qui exercent une certaine activité sont relativement jeunes, moins diplômées ou sans diplômes. On les retrouve beaucoup plus dans le secteur de « l’agriculture, forêt et pêche » avec une part de 43,3% de l’emploi féminin, suivi des « services » avec une part de 42,4% et celui de « l’industrie y compris l’artisanat », avec 13,8%.

La pandémie du coronavirus et les mesures restrictives qui ont été prises par les autorités marocaines n’ont fait que mettre le doigt sur les réalités que vivent les femmes marocaines dans le monde du travail.

Sujets associés : Emploi - Femme marocaine

Aller plus loin

Maroc : la dure réalité des travailleuses domestiques en ces temps de coronavirus

La crise sanitaire liée au coronavirus a produit un impact négatif sur la vie des travailleuses domestiques. Celles-ci ne bénéficient pas d’une couverture sociale.

Perpignan : une offre d’emploi « pour musulmans » crée la polémique

Une annonce publiée sur une page Facebook utilisée pour mettre en contact les musulmans de Perpignan et ses alentours, est au cœur d’une polémique depuis mercredi dernier....

Ces articles devraient vous intéresser :

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : la vérité sur l’interdiction aux femmes de séjourner seules dans un hôtel

Une circulaire du ministère de l’Intérieur aurait interdit aux femmes de séjourner dans un hôtel de leur ville de résidence. Interpellé sur la question par le député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) Moulay Mehdi El Fathemy, le...

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.