Les ferrys de la Comanav saisis à Sète

7 janvier 2012 - 21h41 - France - Ecrit par : J.L

Quelque 400 passagers du ferry Biladi de la compagnie marocaine Comarit, sont restés à quai jeudi au port français de Sète, en raison de la saisie conservatoire du navire pour créances impayées.

Vendredi, le ferry Le Marrakech (Comanav) qui arrivait de Tanger avait été retenu à son tour au port de Sète pour les mêmes motifs.

Le Biladi avait déjà fait l’objet d’une saisie conservatoire en novembre au port de Tanger Med, pour défaut de paiement de factures de carburant, de l’ordre de cinq millions d’euros.

Dans une déclaration à la MAP, le nouveau ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger Abdellatif Maâzouz, a indiqué qu’une cellule d’urgence a été mise en place pour éviter que ce genre de problèmes ne se reproduise. D’après lui, la majorité des passagers ont pu embarquer samedi vers le Maroc à bord d’autres bateaux. Pourtant, jusqu’à présent, seuls les deux ferrys de la Comarit assuraient la ligne Sète-Tanger

Fin janvier 2011, Le Marrakech avait été bloqué un première fois au quai d’Alger à Sète en raison d’une saisie conservatoire, pour non règlement de factures de carburant. Une semaine après, le paquebot Biladi avait été également saisi avec 250 personnes à bord au même port.

Sujets associés : France - Tanger - Comanav - Maritime - Abdellatif Maazouz - Sète - Comarit

Ces articles devraient vous intéresser :

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...