Fitch Ratings maintient la note du Maroc avec des perspectives stables

21 décembre 2021 - 06h40 - Economie - Ecrit par : A.T

L’agence américaine Fitch Ratings a confirmé la note de défaut d’émetteur en devises étrangères à long terme du Maroc à BB+ avec perspectives stables.

Selon l’agence, cette note est le résultat de la stabilité macroéconomique reflétée par une inflation et une volatilité du PIB relativement faible, une part modérée de la dette en devises dans la dette publique ainsi qu’une liquidité extérieure, relativement confortable.

Toutefois, ces avantages sont équilibrés par des indicateurs de développement et de gouvernance faibles, une dette de l’administration publique élevée et des déficits budgétaires ainsi que des comptes courants plus importants que ceux de leurs pairs.

A lire : Maroc : Fitch prévoit une croissance de 4,8% en 2021

Ainsi, le déficit budgétaire de l’administration centrale (CG) devrait se réduire à 6,3 % du PIB en 2021, contre 7,7 % en 2020 (hors produits des privatisations), la reprise économique ayant entraîné une solide reprise des recettes. Les dépenses actuelles restent élevées en raison des dépenses de vaccination et d’autres soins de santé, ainsi que du début de l’expansion des services sociaux dans le cadre de nouvelles initiatives lancées l’année dernière.

Par ailleurs, Fitch estime que le déficit budgétaire dépendra des dépenses liées au nouveau modèle de développement (NMD). « Cependant, nous pensons que les nouveaux engagements de dépenses resteront inférieurs à l’objectif annuel de 4 % du PIB d’ici 2025, car les autorités s’efforceront de continuer à réduire le déficit », note l’agence, estimant le coût du NMD en 2022 à environ 1,3 % du PIB.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Croissance économique - PIB

Aller plus loin

Fitch confirme la notation "BB+" du Maroc avec des perspectives stables

L’agence américaine de notation Fitch Ratings a confirmé le 13 mai la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective...

Fitch Ratings valide le BB+ du Maroc

La notation du Maroc en émissions souveraines de long terme en devises est de BB+, a certifié l’agence de notation Fitch Ratings. Cette note affiche également des perspectives...

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de...

Maroc : Fitch prévoit une croissance de 4,8% en 2021

Pour cette année 2021, le produit intérieur brut (PIB) réel du Maroc devrait progresser de 4,8 %. Cette croissance sera essentiellement liée à l’allègement des impacts de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Croissance : le Maroc surpasse l’Algérie et la Tunisie

Après « une douloureuse récession du secteur agricole victime d’une sécheresse historique », le Maroc devrait avoir une croissance économique de 3,2 % cette année, contre +1,3 % l’année dernière, et légèrement au-dessus de la moyenne (3 %) de la région...

Maroc : forte hausse de la dette publique

En 2021, l’encours de la dette publique a connu une augmentation de 117 milliards, s’établissant à 1180 milliards de dirhams (MMDH), ce qui représente un ratio au Produit intérieur brut (PIB) de 88,9%.

Risques Pays : le Maroc décroche la meilleure note « B3 » en Afrique

Avec un « B3 », le Maroc décroche la meilleure note parmi les grandes puissances économiques en Afrique en termes de risque pays, devant le Nigeria (D3), l’Afrique du Sud (C3), l’Égypte (D4) et l’Algérie (C3). C’est ce que révèle la nouvelle carte...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Maroc : la croissance économique s’accélère

Le Maroc a enregistré une croissance économique de 4,1 % au quatrième trimestre 2023, contre 0,7 % au cours de la même période de 2022, révèle le Haut-commissariat au plan (HCP).

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Le sport, pilier de l’économie marocaine

Au Maroc, le sport est un secteur d’activité très rentable et qui contribue significativement au PIB.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...