Le FMI confirme la bonne santé des banques marocaines malgré la pandémie

12 décembre 2021 - 08h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Déjouant certaines prévisions, les banques marocaines ont fait preuve d’une résilience pendant la pandémie du Covid-19, ceci grâce à l’expertise de Bank Al-Maghrib (BAM).

C’est ce qui ressort des conclusions de la mission des services du Fonds monétaire international (FMI), pour évaluer la politique et les perspectives économiques du royaume au titre de cette année, rapporte l’Opinion, citant le Chef de mission du FMI pour le Maroc, Roberto Cardarelli.

Lors d’une conférence tenue à cet effet, le responsable a souligné que le FMI a salué la décision de la Banque Centrale de mettre fin à la plupart des mesures prudentielles adoptées pour soutenir le secteur bancaire au cours de la pandémie.

« BAM a laissé son taux directeur inchangé et a maintenu les mesures de soutien à la liquidité », a rappelé M. Cardarelli, relevant que les services du FMI sont favorables à cette orientation monétaire accommodante, surtout que les pressions inflationnistes restent contenues et les anticipations d’inflation bien ancrées.

A lire : Les banques marocaines rentables au 1ᵉʳ semestre 2021

Et d’ajouter que « la récente appréciation du taux de change et l’incertitude quant au caractère transitoire ou durable de ces pressions inflationnistes offrent l’occasion aux autorités d’accélérer la transition vers un régime de ciblage de l’inflation ».

Pour les services de l’institution financière internationale, la banque centrale doit poursuivre son expertise, en veillant à ce que les banques continuent de constituer des provisions pour créances douteuses, tout en accélérant, avec les autorités concernées, le lancement des réformes pour la création d’un marché secondaire des créances en souffrance.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : FMI - Banques - Bank Al-Maghrib (BAM) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu ses prévisions de croissance du Maroc pour cette année à 1,1 %, en forte baisse par rapport à l’estimation précédente de 3 %.

Les banques marocaines mises en garde contre les cyberattaques

Les institutions financières marocaines ne sont pas épargnées par des cyberattaques qui deviennent fréquentes ces dernières années. Bank-Al Maghrib met l’accent sur quelques...

L’économie marocaine se redresse selon le FMI

Fortement touchée par la crise sanitaire, l’économie marocaine a amorcé depuis l’année dernière une relance avec, à la clé, de bonnes prévisions, selon le Fonds Monétaire...

Forte croissance des bénéfices des banques marocaines en 2021

À fin 2021, les banques marocaines ont poursuivi leur solide croissance, en dépit de la conjoncture internationale défavorable. Elles ont enregistré au titre de cette année, une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Google s’acharne encore sur le dirham

Une semaine après un premier bug sur la valeur du dirham, Google a récidivé. Mercredi 25 janvier, dans l’après-midi, les internautes ont noté un changement dans la conversion de la monnaie marocaine en euro.

Le dirham chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,91% face au dollar américain et de 0,72% vis-à-vis de l’euro durant la période du 21 au 27 mars 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se renforce face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,25% face à l’euro et de 0,44% vis-à-vis du dollar américain durant la semaine allant du 25 au 31 mai, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le dirham poursuit sa hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,3 % face à l’euro et est restée quasi stable vis – à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 29 décembre 2022 au 04 janvier 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham marocain est resté quasi-stable face au dollar américain et s’est déprécié de 0,91 % vis-à-vis de l’euro entre le 15 et le 21 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.