Le FMI révise à la hausse la croissance du Maroc

15 octobre 2021 - 07h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Le Maroc devrait atteindire une croissance de 5,7 % cette année contre 4,5 % initialement prévue, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Dans un rapport intitulé « World Economic Outlook », l’institution de Bretton Woods a revu à la hausse sa prévision faite au mois d’avril. Évaluée à 5,7 %, elle serait la plus forte dans la région du MENA.

Avec ce taux, le Maroc fera mieux en particulier que l’Égypte (3,3 %), la Tunisie (3 %), l’Algérie (3,4 %), les Émirats arabes unis (2,2 %), ainsi que la Jordanie (2 %).

A lire : La Banque mondiale optimiste sur la reprise économique au Maroc

À noter que cette révision du FMI intervient après celle de la Banque mondiale qui a révélé la semaine dernière que le Royaume améliorerait son PIB de 3,2 % avec un taux de croissance de 5,3 % cette année.

Sujets associés : Croissance économique - FMI

Aller plus loin

Le FMI prévoit une croissance de 5,7 % pour le Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la hausse ses prévisions de croissance pour le Maroc en 2021, estimées désormais à 5,7 % contre 4,5 % auparavant.

Le Maroc va connaitre une reprise post-Covid rapide selon le FMI

Le Maroc est un exemple dans la relance économique post pandémique selon le Fonds monétaire international (FMI). L’institution a salué les différentes politiques mises en œuvre...

Maroc : le gouvernement table sur une croissance de 3,2 %

Dans une note de cadrage, le chef du gouvernement Sâad Dine El Othmani a fixé comme objectif en 2022, un taux de croissance de 3,2 %. Le PLF dévoilé se reposera sur l’hypothèse...

Maroc : la croissance rebondit fortement en 2021

En 2021, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) prévoit une croissance de l’activité économique marocaine de 5,8 %, contre une baisse de 6,3 % enregistrée en 2020.

Ces articles devraient vous intéresser :

Recettes fiscales : le FMI fait des recommandations au Maroc

Le Maroc n’exploite pas totalement sa capacité fiscale, selon le Fonds monétaire international, qui estime que la part des recettes fiscales dans le produit intérieur brut (PIB) du pays demeure relativement faible.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

La croissance marocaine bouleversée par la guerre en Ukraine et la pandémie

En 2023, l’économie marocaine resterait impactée par les effets de la pandémie et la guerre en Ukraine. Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a affirmé que le taux de croissance devrait se situer autour de 5,4 %.

La croissance économique au Maroc au ralenti

Au premier trimestre de cette année, l’activité économique marocaine a connu un ralentissement, se traduisant par une croissance de 0,3 % contre 2 % durant la même période l’année dernière.

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.