La Banque mondiale optimiste sur la reprise économique au Maroc

1er juillet 2021 - 16h40 - Economie - Ecrit par : J.K

La reprise économique se fera certainement de manière progressive, mais elle ne saurait tarder. C’est l’estimation faite par la Banque Mondiale (BM) dans son récent rapport lié au suivi de la situation économique du Maroc.

Pour cette année 2021, la croissance du PIB réel atteindra 4,6 % grâce à une prouesse dans le secteur agricole et dans les secteurs secondaire et tertiaire, a estimé la Banque Mondiale dans son rapport, ajoutant qu’actuellement, « la production agricole dépasse les tendances historiques, la campagne vaccinale progresse comme prévu, la politique monétaire reste accommodante et le processus d’assainissement budgétaire est progressif, avec une réduction modérée du déficit dès 2021 ».

De plus, les données de base sur les précipitations montrent qu’après deux ans successifs de sécheresse, la saison agricole 2020/2021 « sera forte ». Quant aux secteurs de l’industrie manufacturière et des services, la reprise sera progressive avec une augmentation de la valeur ajoutée de 3,4 % et 3,1 % respectivement. Par ailleurs, le Maroc a su mettre à profit la crise sanitaire pour la transformer en opportunité et mettre en place un programme ambitieux de réformes transformatrices, a ajouté le rapport.

Entre autres réformes, on peut citer la création d’un Fonds d’investissement stratégique pour accompagner le secteur privé, la refonte du cadre de protection sociale afin de dynamiser le capital humain et la restructuration du vaste réseau d’entreprises publiques marocaines. Ainsi, une réalisation parfaite de ces réformes peut conduire à « une trajectoire de croissance plus forte et plus équitable », et augmenter le potentiel de croissance de l’économie, a conclu la Banque mondiale.

Sujets associés : Politique économique - Banque mondiale - Compétitivité - Développement

Aller plus loin

Le FMI encourage les efforts du Maroc pour une reprise économique

Le chef de mission du Fonds monétaire international en charge du Maroc, Roberto Cardarelli, a participé récemment à un webinaire du PCNS. Entre autres sujets abordés au cours de...

Le FMI révise à la hausse la croissance du Maroc

Le Maroc devrait atteindire une croissance de 5,7 % cette année contre 4,5 % initialement prévue, selon le Fonds monétaire international (FMI).

Casablanca sollicite à nouveau la Banque mondiale

La Banque mondiale va accorder un prêt additionnel de 100 millions de dollars à la ville de Casablanca pour accélérer son programme d’appui au développement, initié en 2017, et...

Sécheresse : la Banque mondiale apporte son soutien au Maroc

La Banque mondiale veut accorder au Maroc un financement pour atténuer les effets de la sécheresse. Un important projet d’irrigation est en cours d’approbation par le conseil de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.

Le Maroc a besoin de « tous ses enfants établis à l’étranger », dixit Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a appelé à « la création d’un mécanisme chargé d’accompagner les compétences et les talents marocains à l’étranger, d’appuyer leurs initiatives et leurs projets ». Le message du roi prend en compte les Marocains disséminés dans les...

Les plus grands ports du monde se retrouvent à Tanger Med

Les dirigeants des plus grands ports du monde sont depuis mercredi à Tanger Med pour une réunion de travail de deux jours en vue de consolider les relations entre les plus grands hubs portuaires.

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).