Foncier : le gouvernement rappelle les conditions pour les étrangers

30 avril 2022 - 17h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Avant tout achat de biens fonciers au Maroc, tout étranger doit s’assurer de la règlementation en vigueur. Le gouvernement a rappelé aux administrations territoriales la multitude des textes légaux et des mesures exécutives prévues à cet effet, pour éviter toute confusion.

En vue de préserver le foncier agricole, le Maroc s’est doté d’un ensemble de dispositions légales réglementant l’appropriation des terrains par les étrangers ainsi que leurs investissements dans ce secteur. Dans ce cadre, trois ministères sectoriels ont rappelé aux administrations et autorités la prévalence du principe de l’équilibre entre la préservation d’un niveau « raisonnable » de souveraineté foncière et entre la stimulation et l’encouragement de l’investissement, rapporte SRNT News.

Selon les textes, tout acquéreur étranger doit disposer de l’attestation de vocation non agricole et de présenter ladite attestation lors de la demande d’acquisition des biens fonciers situés en dehors du périmètre urbain ou d’acquisition de bâtiments appartenant à des lotissements autorisés et dont les frais fonciers ont été acquittés, rappellent les ministères.

A lire : Maroc : nette amélioration des recettes de la conservation foncière

S’agissant des biens immobiliers se situant en dehors des zones urbaines et n’appartenant pas à ces deux premières catégories, les ministères appellent les administrations compétentes au respect strict des conditions requises avant de délivrer le certificat du caractère non agricole.

Parmi celles-ci, ils notent l’obligation que le projet en question soit un projet d’investissement non agricole, que l’attestation ne soit pas livrée pour des zones à grand potentiel agricole et que la superficie du bien immobilier en question corresponde à la superficie nécessaire pour la réalisation du projet.

Au regard de l’importance dont revêt ce sujet, les ministères incitent les administrations et les autorités concernées à accorder la plus grande importance à la mise en œuvre des mesures étayées dans la circulaire et à mobiliser les moyens nécessaires pour appliquer ces dispositions.

Sujets associés : Immobilier - Investissement - Lois

Aller plus loin

Marrakech/Immobilier : 200 propriétaires sans titre foncier

Les investisseurs ayant acquis des terrains dans la région de Marrakech dans le cadre du programme Akenza sont à présent dépités. Deux ans après avoir accompli toutes les...

Foncier : les nouveaux élus locaux invités au respect des textes

Les nouveaux présidents des communes sont appelés à appliquer strictement les règles de la bonne gouvernance contenues dans la loi relative aux biens immobiliers des...

Maroc : nette amélioration des recettes de la conservation foncière

Pour l’exercice 2021, l’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC) a enregistré de solides performances, réalisant des recettes...

Maroc : du nouveau pour le foncier

Après 15 mois de travaux, le document de stratégie nationale du foncier sera bientôt disponible. L’annonce a été faite par l’Agence nationale de la conservation foncière, du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Investissements massifs au Maroc, 76,7 milliards de dirhams, 20 000 emplois

La Commission nationale des investissements a donné son aval à une série de 21 projets. L’investissement global de ces projets s’élève à 76,7 milliards de dirhams, l’équivalent de 6,98 milliards d’euros, selon un communiqué officiel du gouvernement.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.

Tournages de films au Maroc : chiffre d’affaires record pour le CCM en 2022

Très sollicité pour les tournages étrangers, le Maroc devrait renouer avec les bénéfices cette année. De nombreuses productions annulées en raison de la crise sanitaire et des mesures restrictives, sont de retour, selon le centre cinématographique...

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.