Forte augmentation des actes anti-musulmans en France

29 janvier 2021 - 11h30 - France - Ecrit par : G.A

Le bilan annuel sur les actes islamophobes en France vient d’être publié par l’Observatoire National de Lutte contre l’islamophobie. Le constat est alarmant et fait état d’une augmentation de 53 % de ces actes par rapport à 2019 avec 235 actes anti-musulmans recensés contre 154 l’année précédente.

L’année 2020 a été sensible en termes d’actes islamophobes. Selon le bilan publié par l’observatoire national de lutte contre l’Islamophobie, du 1ᵉʳ Janvier au 31 décembre 2020, il a été enregistré 235 actes anti musulmans contre 154 en 2019, soit 53 % d’actes en plus. Les actions ont connu une augmentation de 14 %, les menaces ont fait un bond de 79 %. Ces actes et autres menaces ont enregistré une hausse de 35 %.

En ce qui concerne la profanation des cimetières musulmans, l’observatoire fait état de 3 en 2020 contre 7 en 2019. L’Ile-de-France, la PACA et Rhône-Alpes sont les régions les plus touchées par les actes anti-musulmans. En dehors de ces chiffres, il y a de nombreuses plaintes qui n’ont jamais été déposées parce que les plaignants pensent que leurs requêtes n’ont aucune chance d’aboutir.

Dans le cadre de la protection des musulmans, l’Observatoire National de Lutte contre l’islamophobie a mené plusieurs actions en justice pour incitation à la haine raciale. Les jugements sont en cours. En 2020, le Conseil français du Culte Musulman (CFCM) a reçu plus de 70 courriers à son siège ou au domicile des responsables. Pour la plupart du temps, ce sont des courriers de menaces de mort et d’insultes contre lesquels il n’a pas été porté plainte. Même le Président de l’Observatoire a reçu de nombreux courriers menaçants.

Le bilan de l’Observatoire met également à nu de nombreux actes de discrimination dans plusieurs secteurs. Les plaintes viennent des Français de confession musulmane, des femmes et des hommes victimes de discrimination au sein des secteurs de l’enseignement, la police, les collectivités locales, la SNCF et même dans les organes de presse. L’islamophobie s’est aussi développée sur internet à travers ce que l’observatoire appelle la « cyber-haine ». Il s’agit d’une propagation massive et invisible de mensonges envers les musulmans et l’Islam en général.

Le président de l’Observatoire insiste sur le fait que les musulmans de France sont préoccupés par la perception qu’ont certains Français de la religion musulmane. « Si nous réfutons tout lien entre Islam et terrorisme, nous affirmons que la religion musulmane ne peut sécréter aucune force de violence et nous appelons à ce que notre religion et l’exercice de son culte soient considérés et traités avec les mêmes principes et règles qui régissent les religions et cultes historiquement installés en France », a-t-il souligné. Il invite chaque responsable religieux, quelle que soit son appartenance, à dénoncer le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie, indique la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Racisme - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Bilan - Islamophobie - Islam

Aller plus loin

Espagne : un prêtre attaque les musulmans

Le père Emilio Montes, prêtre à Valdepeñas (province de Ciudad Real), connu pour ses sermons controversés sur divers sujets à polémique, a, à nouveau fait parler de lui. Dans...

« L’islam accepte volontiers que des critiques lui soient portées »

Lors de son audition devant la commission de l’Assemblée nationale, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a déclaré que les Français qui...

La France visée par une plainte pour islamophobie

Une trentaine d’ONG attaquent la France devant le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies pour islamophobie et discrimination contre les musulmans.

Les recteurs lyonnais s’opposent à la charte des principes de l’islam

Après les trois fédérations du Conseil français du Culte musulman (CFCM) qui refusent de signer la charte des principes de l’islam présentée au président français Emmanuel...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quand débute le ramadan au Maroc ?

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques va annoncer courant la semaine prochaine, la date de l’observation du croissant lunaire au Maroc, prévue le dimanche 29 Chaabane 1445 H après le coucher du soleil, correspondant au 10 mars 2024. Ainsi,...

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.