La France ne veut plus d’imams en provenance du Maroc

17 février 2020 - 07h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Le gouvernement français a établi une feuille de route devant lui permettre de lutter contre le communautarisme, "l’islamisme et les atteintes aux principes républicains". Le président Emmanuel Macron annoncera, dans les tout prochains jours, les conclusions du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR).

Selon Le Point, la feuille de route est en réalité un rapport riche, qui prend en compte tous les domaines, engage la plupart des ministères régaliens, propose un catalogue de mesures à la fois hautement symboliques et très pragmatiques. De même, il renforce les dispositifs répressifs, affermit un contrôle rigoureux des influences étrangères, mais mise aussi, et fortement, sur l’éducation, la culture et la promotion de la laïcité. Ce document confidentiel de 31 pages, daté de janvier, permettra des aménagements législatifs dans plusieurs domaines.

Le travail du CIPDR a été entre autres axé sur "des groupes d’inspiration religieuse rigoriste, prosélyte, porteurs pour certains d’un projet politique de sécession", dont les actions sont visibles dans certains quartiers en proie à la pauvreté et à la délinquance. Les diagnostics des préfets, dans le cadre des "plans de lutte contre la radicalisation" mis en place dans 15 quartiers, révèlent "la présence de lieux de culte représentant une mouvance islamiste ; le développement, par ces mêmes groupes religieux, d’une offre associative dans les champs para-éducatif, scolaire, sportif, qui tend à devenir dominante dans certains quartiers et à faire émerger un écosystème parallèle ; une emprise qui s’étend également aux commerces de proximité".

Ce document de travail du gouvernement propose entre autres, 25 actions, réparties autour de 4 axes. Le quatrième axe indique comment "protéger l’islam contre l’islamisme". L’objectif est de mettre fin au "système des imams détachés", en provenance du Maroc, de la Turquie, de l’Algérie, pour en former des imams français, en développant des "cursus d’islamologie" dans les universités, les projets d’écoles d’aumôneries (militaires et hospitalières)…

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Turquie - Islam - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Macron : « Il y a en France un islam politique qui veut faire sécession »

Dénonçant le « communautarisme », le président français Emmanuel Macron n’entend pas fléchir face à un « islam politique qui veut faire sécession en France ».

Emmanuel Macron n’est pas contre les listes communautaires

Dans un discours face au Congrès des maires de France, ce lundi 19 novembre, Emmanuel Macron a promis de nouvelles mesures contre le communautarisme “dans les prochaines...

Les renseignements français surveillent les imams marocains

Une brigade spéciale créée au sein des services de renseignement français mène une enquête sur la vie de 200 imams, encadrants religieux et enseignants marocains envoyés en...

Structuration de l’islam de France : la volte-face d’Emmanuel Macron

Le chef de l’État français, Emmanuel Macron, avait promis mettre sur pied le plan de lutte contre le communautarisme et la structuration de l’Islam de France. Mais plusieurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Voici la date de l’Aïd El Fitr au Maroc

Débuté le 12 mars au Maroc, le ramadan, l’un des cinq piliers de l’islam, se profile pour de millions de Marocains. Quand aura lieu l’Aïd El Fitr cette année ?

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...