France : une plainte pour plus de cimetières musulmans

17 mai 2020 - 07h30 - France - Ecrit par : S.A

Face au manque criard de carrés musulmans dans les cimetières en France et à l’inaction de certaines municipalités, Abdessamad Akrach, président de l’association Tahara, spécialisée dans les toilettes rituelles musulmanes, a saisi la justice.

"Avec la crise du coronavirus, le manque de places dédiées au culte musulman dans les cimetières français apparaît criant dans les régions les plus frappées, notamment avec la suspension des rapatriements des défunts musulmans dans leurs pays d’origine à cause de l’épidémie, confie-t-il au journal Le Quotidien D’ORAN. En temps normal, environ 80 % d’entre eux se font enterrer hors de France, dans leurs pays d’origine". Il indique que les carrés musulmans des cimetières français étaient déjà au bord de la saturation lorsque l’épidémie du covid-19 est arrivée.

"Après avoir reçu des appels de familles endeuillées qui ne pouvaient pas rapatrier les corps dans leurs pays d’origine (principalement l’Algérie, le Maroc et la Tunisie) et qui ne trouvaient pas de places pour les inhumer ici en France, mon association a décidé de saisir la justice pour demander au maire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) d’agrandir le carré musulman de son cimetière", fait savoir Abdessamad Akrach.

Il fait remarquer que de nombreuses communes françaises ne disposent pas d’un carré musulman dans leurs cimetières. "Certes, selon la loi, ce n’est pas une obligation, mais une circulaire de 2008 encourage les élus à le faire, explique le président de l’association Tahara. Dans l’Oise, l’un des départements les plus touchés par l’épidémie dans l’Hexagone, sur 679 communes, seulement 11 disposent d’un carré musulman".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Islam

Aller plus loin

Il est très difficile d’enterrer ses morts pour les musulmans d’Italie

Difficile pour Klaid de donner une sépulture en Italie à sa grand-mère, musulmane albanaise, selon les rites de l’islam. Par ces temps de pandémie du Covid-19, un véritable...

Covid-19 : les musulmans peinent à enterrer leurs morts en Italie

La pandémie du coronavirus a endeuillé des milliers de familles en Italie. Les musulmans qui comptent également des victimes dans leur rang ont été confrontés notamment au...

Un carré musulman au cimetière de Saint-Denis

La communauté musulmane de Saint-Denis aura bientôt son carré dans le cimetière de la ville, selon la mairie, qui a annoncé la création du « carré nᵒ 39 ».

France : le plaidoyer du CFCM sur la gestion des cimetières

Face aux difficultés générées par l’insuffisance de carrés musulmans en France, en cette période de crise sanitaire et de confinement, le Conseil français du culte musulman...

Ces articles devraient vous intéresser :

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...