Recherche

Nouvelles accusations d’agression sexuelle contre French Montana

© Copyright : DR

8 mai 2021 - 10h20 - Culture - Par: S.A

Le rappeur américain d’origine marocaine French Montana, déjà mis en cause une fois, est visé par de nouvelles accusations d’agressions sexuelles émanant de deux femmes. Elles racontent les faits dans des vidéos publiées sur YouTube.

Des ennuis judiciaires en perspective pour French Montana ? Dans deux différentes vidéos postées sur YouTube, deux femmes Sarah Kamilla et Kayla Rose l’accusent de les avoir agressées sexuellement. La première raconte que le rappeur américain d’origine marocaine avait tenté de la violer à W hotel lors d’un dîner il y a environ quatre ans, rapporte Perez hilton sur son blog. Selon la présumée victime, tout est parti d’une invitation à un dîner auquel Belly, un artiste et compositeur associé de French devait participer. Elle venait de faire sa rencontre et celle d’autres artistes comme The Weeknd.

Belly a alors invité Sarah à ce dîner. « […] Alors je suis allée et j’ai amené mon amie, son nom est Molly. Nous sommes donc arrivées à W hotel et nous avons dîné », a-t-elle raconté, soulignant qu’elle ne savait pas que French Montana serait, lui aussi, de la partie. Lors de cette soirée, elle dit être allée dans la salle de bain où aura lieu la tentative de viol. « Je suis descendue pour aller à la salle de bain, j’ai fermé la porte […]. Je me lave les mains et, de nulle part, French Montana entre dans la salle de bain et ferme la porte derrière lui. Il relève ma jupe […]. En gros, il essayait de me violer », a raconté celle qui avait entre 19 ou 20 ans au moment des faits. « Quand je lui ai demandé de me lâcher, il m’a lancé : Je suis le roi du Maroc », a-t-elle poursuivi.

Kayla Rose est la seconde femme qui accuse French Montana de l’avoir sexuellement agressée. Dans une vidéo, elle revient sur les faits, lesquels s’étaient produits à Las Vegas en 2018. La présumée victime dit avoir été présentée à l’ex de Khloé Kardashian par le biais d’un ami commun la même année. Rose et son amie étaient dans une boîte de nuit où French donnait un show. Ce jour-là, elles avaient rejoint l’entourage du rappeur pour un voyage retour. Ils étaient entrés dans sa suite (d’hôtel).

À en croire Rose, le rappeur lui avait demandé de le rejoindre dans sa suite. « […] J’y suis allé et il a dit qu’il ne voulait pas que nous conduisions ivre ou quoi que ce soit.[…] Il a dit qu’il allait avoir une chambre d’hôtel pour moi et mon amie. […] Quand je suis arrivée là-bas, j’ai découvert qu’il avait en fait expulsé deux membres de son entourage hors de leur chambre pour que nous y restions », a raconté la présumée victime.

Elle dit s’être réveillée sobre le lendemain matin et s’est préparée à partir : « J’entre dans la suite de French Montana.… Mon amie est sur le lit, et French Montana se lève du lit […]. Il s’approche du lit, derrière moi, et commence à me toucher un peu. Et je lui ai dit : Non ». Son refus ne freine pas l’élan du rappeur selon ses dires. « Il m’introduit dans l’autre pièce de la suite et dans une salle de bain, et je ne sais pas pourquoi je l’ai suivie là-dedans. […] Il me touchait à nouveau, j’étais dans un coin, et il est arrivé. », a ajouté Rose.

Mots clés: Violences et agressions , Sexualité , French Montana , Youtube

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact