Situation très embarrassante pour l’Université Al Akhawayn

10 juin 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

L’Université Al Akhawayn a confirmé mercredi 09 juin, le gel du financement du département américain en raison des accusations persistantes d’agression sexuelle à l’encontre des étudiants et du corps professoral. Une mise en pause temporaire qui ne saurait être assimilée à un retrait, rassure l’administration.

« L’organisme américain Middle East Partnership Initiative (MEPI) a uniquement mis en pause un paiement prévu, le temps que l’Université mette en œuvre des dispositions supplémentaires mutuellement convenues, renforçant les mécanismes de protection contre le harcèlement sexuel, en totale conformité avec les lois marocaines » a déclaré Al Akhawayn dans son communiqué ajoutant qu’elle « poursuit ses efforts pour garantir un cadre de vie, à l’ensemble de sa communauté, tout en s’inscrivant dans une démarche déterminée et volontariste d’amélioration continue ».

A lire : Al Akhawayn secoué par une affaire de drogue

La même source informe que « contrairement à ce qui a été avancé à la presse par un ancien professeur d’Al Akhawayn et par certains supports médiatiques qui accusent l’Université, le Contrat à Durée Déterminée (CDD), qui liait ce professeur à l’Université a été rompu d’un commun accord dans le strict respect du contrat de travail et de la législation marocaine et ce, à la suite d’un acte de nudité émanant de ce professeur et mis sur Internet, violant ainsi les valeurs et le règlement de l’Université et dénoncés à la fois par des professeurs, des étudiants et des parents ».

Le 3 juin dernier, l’American Citizens Services and Crisis (ACS) de Casablanca avait révélé qu’une enquête interne avait fait état de failles sur des allégations d’agression sexuelle au sein de l’université. Ce qui a amené MEPI à suspendre son financement.

Sujets associés : États-Unis - Etudiants - Education - Ifrane - Enquête - Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres - Témoignage

Aller plus loin

Université d’Artois : la grande souffrance des étudiants marocains

Les étudiants marocains de l’Université d’Artois crient leur exaspération. Ils ne supportent plus de broyer du noir par ces temps de pandémie, qui astreint tout le monde au...

Nouvelles accusations d’agression sexuelle contre French Montana

Le rappeur américain d’origine marocaine French Montana, déjà mis en cause une fois, est visé par de nouvelles accusations d’agressions sexuelles émanant de deux femmes. Elles...

La meilleure université au Maghreb est Marocaine

L’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech est la première des universités marocaines et maghrébines dans le dernier classement du Forum régional des universités pour le...

L’ancien doyen de l’université de Yale arrive à Al Akhawayn

Dr Christopher S. Taylor, ex-doyen de l’université de Yale vient, d’être nommé Vice-Président chargé des affaires académiques à l’Université Al Akhawayn à Ifrane (AUI),...

Ces articles devraient vous intéresser :

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.