Recherche

Fusillade meurtrière en Allemagne

© Copyright : DR

10 octobre 2019 - 07h00 - Monde

La fusillade intervenue en pleine rue dans la ville allemande de Halle (Saxe-Anhalt), le mercredi 9 octobre, a fait deux morts et deux blessés. Le Parquet antiterroriste allemand s’est aussitôt saisi de l’enquête, dès l’interpellation de l’un des présumés auteurs de cette tuerie, pendant que les habitants ont été invités à rester chez eux.

Les tirs de Halle, qui ont eu lieu, selon les médias allemands, ont visé une synagogue située au 52 Humboltstrasse et un restaurant turc localisé au 12 Ludwig-Wucherer. En ce jour de Yom Kippour, célébration juive ou fête du pardon, les tireurs ont essayé de pénétrer dans la synagogue, où se trouvaient entre 70 et 80 fidèles.

En dépit des tirs nourris lancés, les mesures de sécurité à l’entrée de la synagogue ont permis de dérouter les assaillants.

Pour Max Privorotzki, Président de la communauté juive de Halle, cité par la presse locale, l’un de ces tireurs, lourdement armé, a été aperçu à travers la caméra de la synagogue. « Avec un casque en acier et un fusil, il a tenté d’ouvrir nos portes », a-t-il précisé avant d’ajouter qu’une charge explosive (peut-être une grenade) a été lancée en direction du cimetière juif, dans la Dessauer Strasse.

Selon la presse allemande, peu de temps après le crime, soit à 14 heures, la police locale a annoncé sur Twitter avoir arrêté l’un des tireurs, avant d’appeler la population à rester chez elle. Selon les mêmes médias, de nouveaux tirs ont été entendus à Landsberg, une ville située à environ 15 kilomètres de Halle, quelques heures plus tard.

Toutefois, aucun lien n’a été établi entre les deux incidents. Face à ce drame, le Parquet anti-terroriste allemand, qui s’est saisi du dossier, a justifié cette démarche par « l’importance particulière de l’affaire » qui concerne des « crimes violents affectant la sécurité intérieure de la République fédérale d’Allemagne ».

Pour le Porte-parole d’Angela Merkel, Steffen Seibert, il s’agit d’une terrible nouvelle en provenance de Halle. Il a formé le vœu de « voir la police interpeller le ou les auteurs aussi vite que possible sans qu’aucune autre personne ne soit en danger d’ici là ».

D’après la même source, cette affaire a créé une onde de choc dans le pays où l’extrême droite anti-migrants enchaîne les succès électoraux. Elle a par ailleurs réveillé la crainte d’un terrorisme d’extrême droite à l’image de celui du groupuscule, NSU, responsable de l’assassinat, entre 2000 et 2007, d’une dizaine de migrants, indiquent les mêmes médias.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact