Recherche

Comment Casablanca veut en finir avec les gardiens de parking

© Copyright : DR

26 juillet 2019 - 19h00 - Société

Le Conseil de la ville de Casablanca lance, dès la semaine prochaine, une vaste opération de démantèlement des parkings illégaux, pour finir avec l’anarchie observée dans le secteur du gardiennage.

Les autorités locales de la ville de Casablanca ont enfin décidé de prendre la mesure de la situation. Elles lanceront, dès la semaine prochaine, une vaste opération de démantèlement des parkings illégaux où des gardiens imposent leur loi aux automobilistes, notamment, à proximité des lieux touristiques, des centres commerciaux et des autres zones qui connaissent une forte pression, sur les places de stationnement, rapporte le360.ma.

A en croire le journal Assabah, cette décision fait suite aux 250 plaintes enregistrées, à la mairie de Casablanca, au mois de juin 2019. C’est ainsi qu’une réunion s’est tenue pour aborder le sujet. Elle a accouché d’une recommandation qui sera soumise aux élus qui légiféreront. Il s’agit d’un recensement de l’ensemble des personnes exerçant le gardiennage de voiture dans la métropole, en toute légalité ou illégalité. Une liste exhaustive de l’ensemble des autorisations accordées par les autorités de la ville devrait aussi parvenir au Conseil de la ville.

Le même journal a mis en avant le social qui se cache derrière les autorisations. En effet, elles sont accordées aux veuves ou à d’autres catégories de personnes éligibles. Mais, ces personnes, à revenu faible, marchandent ces autorisations, à des fins politiques. Fort de ce constat, le Conseil de la ville compte gérer désormais les autorisations de gardiennage. Il s’intéressera également au dossier de la légalité des parkings aménagés par les gardiens.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact