Les Marocains n’ont jamais autant gaspillé que pendant le ramadan

9 mai 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Au Maroc, si le mois du Ramadan est connu comme un grand moment de foi, il est aussi celui des gaspillages alimentaires insoupçonnables. C’est un comportement qui va à l’encontre de la vocation première de ce mois important dans la vie du musulman.

Le phénomène qui devient récurrent, s’explique par le changement impulsif, psychologique de la plupart des Marocains, décidés à faire le plein de vivres afin de tenir durant ce grand moment de foi, où on est prêt à tout pour ne manquer de rien. « Le Marocain consomme sans limite et toujours plus », reconnaît Ouadie Madih, le président de la Fédération Nationale des Associations du Consommateur (FNAC), qui déplore que le consommateur achète plus qu’il ne peut consommer.

À en croire des études du Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) et de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), pendant le Ramadan, 45,1 % des familles marocaines jettent l’équivalent de 6 à 51 dollars, soit 60 à 500 dirhams, fait part la Map, ajoutant que selon un rapport publié récemment par la FAO, « chaque Marocain jette annuellement 91 kilogrammes d’aliments à la poubelle ». Cela se passe pendant que les deux tiers des ménages marocains assurent leurs dépenses alimentaires en dessous de la moyenne, informe le programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM).

Poussant son analyse au-delà du gaspillage « matériel », Madih a mis l’accent sur l’impact social du phénomène, vu que l’auteur du gaspillage prive du produit ainsi jeté à la poubelle, une autre personne dans le besoin. Et, en plus de sa dimension éthique, le gaspillage de nourriture en a aussi un, d’ordre environnemental, « car, souvent, nous jetons des aliments encore consommables », déplore Madih, soulignant à cet effet, que tout gaspillage ne restera pas sans conséquences sur les générations futures, notamment en matière de consommation de l’eau.

Aussi exhorte-t-il le consommateur à un changement de comportement. Cela passe par l’éducation à l’école et les initiatives politiques et associatives, parce que le consommateur doit absolument intégrer qu’il est inacceptable de jeter de la nourriture qui aurait pu servir et que la démarche qui vaille est plutôt celle qui vise à accroître la production agricole pour nourrir une population mondiale croissante.

Conscients qu’il s’agit là d’un combat de longue haleine, les défenseurs des droits de consommateurs appellent tous les acteurs de la chaîne alimentaire, du producteur au consommateur en passant par l’industriel, le distributeur et le restaurateur à plus de responsabilité.

Article initialement publié en mai 2021

Sujets associés : Ramadan 2024 - Consommation - Alimentation

Aller plus loin

Le Marocain gaspille en moyenne 90 kilos de nourriture par an

Malgré les nombreuses sensibilisations contre le gaspillage alimentaire, environ 3,3 millions de tonnes de nourriture sont jetées à la poubelle chaque année au Maroc. Dans le...

Alerte au gaspillage alimentaire pendant le mois de ramadan au Maroc

À quelques jours du début du mois sacré de ramadan, la Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC) a alerté sur le gaspillage alimentaire et ses conséquences sur la...

Quid de l’impact du Ramadan sur l’économie marocaine ?

Le mois de Ramadan, bien que porteur de plusieurs grâces, ne fait pas encore le bonheur de l’économie marocaine. Pendant que certains secteurs font du profit, d’autres sont au...

Durant le ramadan, les Marocains dépensent plus et travaillent moins

Alors que les Marocains réduisent de près du quart leur masse horaire de travail au cours du mois de Ramadan, leur dépense de consommation, quelle que soit la classe sociale,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Ramadan pour les joueurs de Ligue 1 : réaction de la ministre des Sports

La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, s’est exprimée mercredi au sujet du communiqué de la Fédération française de football (FFF) interdisant les interruptions de matchs pour permettre aux joueurs musulmans de rompre le jeûne. Elle invite au...

Début du mois de Rajab, il reste deux mois pour le ramadan

Le premier jour du mois de Rajab de l’année 1444 de l’hégire correspond au lundi 23 janvier 2023, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué. Il reste donc deux mois avant le ramadan.

Maroc : faire du thé à la menthe coûtera plus cher

Les prix du thé vert sont restés stables au Maroc, malgré la volatilité des cours internationaux des matières premières. Mais jusqu’à quand cette stabilité sera-t-elle maintenue ?

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est connu au Maroc sous le nom de "Tramdena". Quelqu’un de "mramden", est...

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Ramadan 2023 au Maroc : voici les horaires des administrations

En raison du mois de Ramadan qui démarre dans quelques jours, les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales seront modifiés.

Officiel : voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer le début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.