Grosse arnaque immobilière à Benslimane, des responsables en prison

30 août 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le président et le trésorier de l’Amicale Al Hamd à Benslimane ont été arrêtés pour escroquerie et abus de confiance. Les autres membres du bureau sont poursuivis en état de liberté provisoire pour les mêmes chefs d’accusation.

Les deux responsables de l’Amicale d’habitat « Al Hamd » poursuivis en état d’arrestation, ont été placés en détention préventive à la prison de Benslimane, sur ordre du juge d’instruction du tribunal de première instance de la ville, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. Les autres membres du bureau, également accusés d’escroquerie et d’abus de confiance comme les deux autres, sont poursuivis en état de liberté provisoire.

À lire : Arnaque immobilière au Maroc : peine alourdie en appel pour le président d’une amicale

Après plusieurs plaintes restées sans suite depuis 2018 à Ain Sebaa, Mohammedia et Benslimane, les victimes ont fini par saisir la présidence du ministère public à Rabat, ce qui a permis l’ouverture d’une enquête par le parquet de Benslimane. Le montant des dépenses non justifiées par les deux principaux accusés s’élève à 2 millions de dirhams, ont révélé des sources proches de l’enquête.

À lire : Immobilier : une tentative d’escroquerie évitée à Harhoura

Au début de l’enquête, le président de l’Amicale avait déclaré avoir versé une commission de 1,40 million de dirhams à l’intermédiaire au moment de l’acquisition du terrain sur lequel a été réalisé le projet. Contredit par le secrétaire général de l’Amicale, il est revenu sur ses propos pour affirmer que le trésorier avait omis de supprimer cette dépense du livre des dépenses après la décision du bureau de ne plus recourir à cet intermédiaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Benslimane - Escroquerie

Aller plus loin

Tétouan : des juifs marocains arnaqués dans une opération immobilière

Des juifs marocains ont été victimes d’une arnaque immobilière à Tétouan orchestrée par un vaste réseau spécialisé dans l’escroquerie et la spoliation immobilière. Son cerveau a...

La justice se prononce sur une affaire d’arnaque immobilière, des MRE touchés

L’examen de l’affaire d’un scandale d’escroquerie immobilière impliquant 21 accusés, dont des notaires, des adouls, des anciens présidents de communes, des intermédiaires et un...

Arnaque immobilière au Maroc : peine alourdie en appel pour le président d’une amicale

La Cour d’appel de Rabat a alourdi la peine prononcée à l’encontre du président d’une amicale à Harhoura condamné à quatre ans de prison ferme en première instance pour...

Une arnaque immobilière à El Jadida

La police d’El Jadida a arrêté un individu accusé d’avoir arnaqué plusieurs potentiels acquéreurs de biens immobiliers qui lui ont versé des sommes d’argent conséquentes en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).