Immobilier : une tentative d’escroquerie évitée à Harhoura

12 décembre 2019 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Grâce à la vigilance des autorités de la préfecture de Skhirat-Témara, une tentative d’escroquerie semblable à la spoliation immobilière orchestrée par "Bab Darna immobilier" a été mise en échec.

Sans être au préalable autorisé, un promoteur immobilier a installé des panneaux publicitaires, proposé des offres surréalistes aux potentiels acquéreurs dans le cadre d’un projet de logement sur un terrain classé zone verte. Pire, il recevait bon nombre de clients.

Informé de cette activité illégale, le caïd du deuxième arrondissement a procédé à la démolition du bureau de vente d’appartements et de villas fictifs ainsi que de panneaux publicitaires du promoteur immobilier, rapporte le quotidien Al Akhbar.

Le PV que le caïd a adressé au parquet et aux autorités provinciales précise que le mis en cause a violé les dispositions de la loi sur l’urbanisme en édifiant des structures provisoires de commercialisation, sans préalablement disposer d’autorisation. Selon les explications d’Abderrahim Beladoul, président du conseil communal, le promoteur immobilier n’a jusque-là déposé aucune demande d’autorisation auprès de ses services.

Par ailleurs, les autorités de la préfecture de Skhirat-Témara et le pacha de Harhoura maintiennent la veille, afin d’assainir le secteur de l’urbanisme.

Sujets associés : Immobilier - Harhoura - Spoliation immobilière au Maroc - Escroquerie

Aller plus loin

Mehdia : arrestation d’un escroc pour vente de terrains fictifs

Les éléments de la police judiciaire du district provincial de sûreté à Mehdia, ont procédé le 20 mai dernier à l’arrestation d’un homme qui faisait l’objet d’une série de...

Casablanca : un autre scandale immobilier pointe à l’horizon

Les scandales n’ont pas fini d’éclabousser le secteur immobilier au Maroc. Dernier en date, un projet immobilier d’une trentaine de villas dans la région de Casablanca, bâti sur...

Arnaque immobilière au Maroc : peine alourdie en appel pour le président d’une amicale

La Cour d’appel de Rabat a alourdi la peine prononcée à l’encontre du président d’une amicale à Harhoura condamné à quatre ans de prison ferme en première instance pour...

Grosse arnaque immobilière à Benslimane, des responsables en prison

Le président et le trésorier de l’Amicale Al Hamd à Benslimane ont été arrêtés pour escroquerie et abus de confiance. Les autres membres du bureau sont poursuivis en état de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux familles.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de résidence.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.