Recherche

Un sondage confirme l’utilisation par l’Espagne d’armes chimiques dans le Rif

Les rifains étaient de redoutables guerrriers

15 mai 2015 - 13h01 - Société

Les armes chimiques utilisées par l’Espagne pour mater la rébellion rifaine, au nord du Maroc, entre 1921 et 1927, sont à l’origine des cancers répandus dans le Rif, au nord du Maroc, pensent une majorité d’Espagnols interrogés dans le cadre d’un sondage d’opinion.

En effet 97% des Espagnols interrogés dans le cadre d’une enquête menée jusqu’à mardi matin par le quotidien El Mundo, considèrent que le gouvernement ibérique est impliqué directement dans la forte prolifération du cancer dans le Rif, suite à l’utilisation d’armes chimiques contre la population rifaine, considérée comme barbare par le Roi Alfonso XIII d’Espagne.

Les 3% restants des sondés pensent au contraire qu’il n’y a aucun rapport entre cette maladie et la guerre chimique ordonnée par le monarque espagnol de l’époque contre le nord du Maroc.

L’Espagne évite d’aborder ce sujet, et ne veut pas assumer ses responsabilités dans cette sale guerre menée illégalement contre une ancienne colonie. Pourtant plusieurs ONG demandent que la vérité soit établie autour de ce drame.

L’historien marocain Rachid Yechouti, auteur du livre "L’Espagne, le Rif et Chérif Mohamed Ameziane", affirme que les armes chimiques utilisées par l’Espagne au nord du Maroc entre 1921 et 1927, pour mater la rébellion rifaine, avaient été fournies par la France.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact