François Hollande va-t-il s’excuser pour la Guerre du Rif ?

5 avril 2013 - 15h19 - Espagne - Ecrit par : J.L

Abdelhak Amghar, député de l’Union Socialiste des Forces Populaires, a appelé François Hollande à s’excuser pour le protectorat imposé par la France au Maroc, comme il l’avait fait en Algérie où il avait reconnu "les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien".

Le député socialiste originaire d’Al Hoceïma, qui s’exprimait lors d’une journée d’étude de l’USFP mercredi, encourage également François Hollande à faire des excuses au Maroc, quant au soutien accordé par la France à l’Espagne dans la guerre du Rif.

D’après l’historien marocain Rachid Yechouti, auteur du livre "L’Espagne, le Rif et Chérif Mohamed Ameziane", les armes chimiques utilisées par l’Espagne au nord du Maroc entre 1921 et 1927, pour mater la rébellion rifaine, avaient été fournies par la France.

La proposition du député rifain a été élégamment écartée par Driss Lachgar, patron de l’USFP, qui veut avant tout éviter une crise diplomatique entre le Maroc et la France.

Mercredi, François Hollande, qui s’adressait à la communauté française installée au Maroc au lycée Lyautey de Casablanca, a reconnu que si le protectorat français au Maroc présentait quelques avantages, il avait été marqué par une violation des libertés des Marocains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Casablanca - Algérie - Histoire - Al Hoceima - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Guerre - Driss Lachgar - François Hollande - Rachid Yechouti - Guerre du Rif

Ces articles devraient vous intéresser :

Les députés marocains s’intéressent aux autoroutes

Une mission d’information dédiée aux autoroutes devrait être bientôt créée. Les groupes de la majorité et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) n’attendent que le feu vert du bureau de la Chambre des représentants.

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...