L’Espagne démantèle un réseau de hackers, dont des Marocains, ayant volé 60 millions de dollars

29 décembre 2013 - 21h06 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

La police espagnole, avec l’aide d’agents du FBI, viennent de mettre la main sur un réseau de hackers, dont des Marocains, soupçonnés d’avoir volé plus de 60 millions de dollars dans des distributeurs automatiques de billets.

Huit personnes ont été arrêtées dans la banlieue de Madrid, six de nationalité roumaine et deux de nationalité marocaine. L’organisation s’apprêtait à organiser une attaque de même type au Japon.

Ils sont soupçonnés d’avoir, avec l’aide d’un expert informatique basé en Allemagne, fabriqué des cartes bancaires falsifiées, avec lesquelles ils pouvaient faire des retraits ou des paiements même si le compte cible était à découvert ou protégé par des codes secrets.

D’après la police, les accusés ont, en février dernier, réussi à retirer plus de 40 millions de dollars en quelque 34.000 retraits. Pour la cellule espagnole du réseau, 400.000 dollars avaient été volés en une seule nuit dans 446 distributeurs de billets de la région de Madrid.

La police a également mis la main sur plus de 1000 cartes de retraits vierges munies de bandes magnétiques, 25.000 euros en liquide, des lecteurs de cartes et une très grosse quantité de bijoux. Deux immeubles, d’une valeur de 500.000 euros, ont également été saisis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Madrid - Piratage - Banques - Informatique

Aller plus loin

Des hackers marocains auraient attaqué l’Espagne en 2021

Le Centre national de renseignement (CNI - Espagne) a révélé dans un rapport qu’un groupe de hackers marocains a infecté des sites internet espagnols, quelques jours seulement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Société Générale Maroc officiellement racheté

La Société Générale a annoncé vendredi 12 avril la cession de ses filiales marocaines, Société Générale Marocaine de Banques (SGMB) et La Marocaine Vie, au groupe Saham pour un montant total de 745 millions d’euros. Cette opération s’inscrit dans le...

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Maroc : panne générale du paiement par carte bancaire

Mercredi dans la soirée, les paiements par cartes bancaires marocaines sur internet ont connu d’importantes perturbations. Cette défaillance serait due à une panne informatique du Switch national.

Maroc : les nouveaux billets et pièces de monnaie dévoilés

Les nouveaux billets de banque et pièces de monnaie émis par Bank Al-Maghrib (BAM) sont entrés en circulation ce vendredi 24 novembre 2023.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...