Hamza Zaidi, d’influenceur à acteur en Espagne

21 octobre 2023 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Hamza Zaidi est un jeune espagnol d’origine marocaine qui a commencé en 2015 à publier des vidéos humoristiques sur son compte Instagram où il compte déjà près de trois millions d’abonnés. Aujourd’hui, il réalise son rêve de faire du cinéma. Il jouera dans le film comédie « Ocho apellidos marroquís ».

De nombreux jeunes ont commencé à suivre Hamza Zaidi sur Instagram, répétant sa phrase mythique « Kitipasa », une manière de dire « Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? » avec un accent marocain exagéré. Dans ses courtes vidéos, il aborde avec humour les stéréotypes marocains, espagnols et latins. « C’est une façon de briser les stéréotypes, pour que les gens se rendent compte que l’Espagne et le Maroc sont beaucoup plus semblables qu’on ne le pense, parce que nous sommes voisins », explique-t-il à El Mundo.

Hamza a commencé cette aventure en 2015 alors qu’il n’avait que 17 ans et était encore au lycée. Ses vidéos sont rapidement devenues virales. « J’avais 25 000 followers par jour », raconte-t-il. Huit ans après, il est aujourd’hui l’un des meilleurs influenceurs d’Espagne et compte près de trois millions d’abonnés sur Instagram et plus de deux millions sur Tik Tok. Né au Maroc, Hamza réside à Madrid depuis son plus jeune âge. « Je suis né à Tétouan, mais à l’âge de deux ans et demi, j’ai déménagé en Espagne avec mes parents. J’ai toujours vécu à Carabanchel », confie-t-il.

À lire : Tournages de films étrangers au Maroc : vers un record cette année

Depuis son jeune âge, Hamza rêvait d’être acteur. Il faisait du théâtre à l’école et a assisté pour la première fois au tournage d’un film lorsqu’il était en troisième. Une expérience qui l’a marqué et motivé à devenir acteur. « J’ai demandé à une assistante de réalisation : « Hé, je veux faire ça, comment puis-je devenir acteur ? Et elle m’a donné le nom de plusieurs sites Internet pour trouver du travail ». Avant de devenir influenceur, Hamza avait déjà joué au cinéma. Son premier rôle était dans la série El príncipe. « J’étais comme un tueur à gages, mais dans un rôle de terroriste », se souvient-il.

Aujourd’hui, il veut rompre avec ce « stéréotype du petit brun qui pose des bombes ». « Je me suis rendu compte que mes personnages et ceux de la plupart des acteurs marocains suivaient [ce] cliché ». En août dernier, il a joué le rôle de Koldo dans le film « El club de los lectores criminales » sur Netflix. Dans le film « Ocho apellidos marroquís » qui va paraître bientôt, il incarne le cousin du protagoniste. « Trois Espagnols conservateurs arrivent au Maroc et se heurtent à leur culture, ce qui donne lieu à des situations hilarantes », explique Hamza qui prend sa carrière d’acteur « très au sérieux », même s’il va continuer à mettre en ligne des vidéos comiques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Cinéma - Tournage - Instragram - TikTok - MRE

Aller plus loin

Tournage de films : le Maroc et Netflix en discussion

Le ministre marocain de la Culture, Mehdi Bensaïd, a rencontré lundi l’envoyé spécial du président de Netflix. Objectif, négocier l’installation de la plateforme américaine au...

Tournages de films étrangers au Maroc : vers un record cette année

Le secteur cinématographique marocain reprend de plus belle depuis la levée des restrictions sanitaires. Selon le secrétaire général du Centre cinématographique marocain (CCM),...

Zouhair Mtazi, le visage marocain du cinéma néerlandais

Aidé par son père, le Marocain Zouhair Mtazi a réalisé son rêve d’enfant, celui de devenir acteur. Il est connu pour avoir joué dans des séries telles que Mocro Maffia ou le...

Ali Zaoua ressort au cinéma, les recettes reversées aux acteurs du film

Le réalisateur marocain Nabil Ayouch est de retour dans les salles de cinéma avec une version plus actuelle de son film Ali Zaoua, sorti il y a 20 ans. Les recettes de ces...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement connait un franc succès depuis son lancement. Au 23 mai 2024, 11 749 personnes ont déjà pu bénéficier de cette aide, sur un total de 73 711 demandes déposées. De nombreux Marocains résidant à l’étranger ont...

MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Contrairement aux années antérieures, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc va démarrer deux jours avant la date habituelle. La coïncidence avec l’Aïd al-Adha oblige.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

De nouvelles mesures pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris de nouvelles mesures pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la généralisation des systèmes de « Rendez-vous » et du « eTimbre » à l’ensemble des Missions diplomatiques et des Postes consulaires du...

Tourisme au Maroc : une baisse de recettes qui inquiète

Alors que les arrivées pourraient atteindre 15,5 millions de voyageurs en 2024, soit un million de plus qu’en 2023, les recettes touristiques devraient poursuivre leur tendance à la baisse notée depuis 8 mois pour s’établir à 100 milliards de dirhams...

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Les joueurs binationaux, une fierté et une force pour le Maroc

Le Maroc doit en grande partie son parcours historique à la coupe du monde au Qatar à ses joueurs binationaux comme Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat, Noussair Mazraoui, Abdessamad Ezzalzouli, Bilal El Khannouss, Sofiane Boufal, etc., qui ont...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.