Hanane Lamouri : parcours d’un aumônier musulman en ces temps de Covid-19

1er mars 2021 - 14h00 - Ecrit par : S.A

Hanane Lamouri, 31 ans, aumônier musulman aux hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), a également accompagné les malades et mourants à l’hôpital de Mulhouse en remplacement de son collègue, Embarek Guerdam, longtemps bloqué au Maroc, en raison de la pandémie de Covid-19. La jeune femme a été d’une grande utilité durant le premier confinement.

« J’ai eu l’autorisation de ma hiérarchie de cumuler les deux postes pour être près des malades, des soignants civils et militaires. Ces derniers – dont certains sont musulmans, ou pas – avaient aussi besoin de parler. Ils avaient l’habitude d’intervenir sur des terrains de conflits, mais n’étaient pas prêts à affronter une telle pandémie. Ce n’étaient pas des blessés de guerre qu’ils côtoyaient, mais des malades en détresse. D’autant que la première vague a surgi en même temps que la période du ramadan. Nous avons organisé des repas pour les soutenir, apporté des douceurs aux équipes médicales que nous côtoyions », confie-t-elle au journal L’Alsace.

Hanane Lamouri a dû faire face à un nombre important de décès dans la communauté musulmane. Elle raconte qu’il n’était pas possible d’organiser les rapatriements des corps dans les pays d’origine, et que les toilettes n’étaient pas autorisées, ni les visites des familles aux défunts. « C’était très compliqué, dit-elle. Nos traditions n’étaient pas connues de tous. Nous avons convenu que la prière des morts, la « janaza », soit dite au cimetière. C’était important ».

La jeune femme se souvient de l’un des nombreux moments forts. Il s’agit du décès d’un chibani, un immigré maghrébin de la première génération emporté par le Covid-19. « Il est mort seul dans sa petite chambre, à Mulhouse ». La jeune femme s’est posée en médiatrice. « Grâce aux pompes funèbres, j’ai pu contacter sa grande famille en Algérie. Pour ses proches, il n’était pas mort. Ils n’ont pas de suite compris qu’il n’était pas possible de rapatrier le corps. J’ai filmé au cimetière la prière prononcée par l’imam devant le cercueil de cet homme, afin de transmettre ce moment à sa famille », raconte l’aumônier musulman.

La jeune femme dit garder « un souvenir formidable » de l’aumônerie mulhousienne. Des groupes de parole ont été constitués au niveau de l’aumônerie musulmane du Grand Est. « Le transfert des informations entre nous se faisait sans problème. Les responsables catholiques ont mis à disposition un lieu dans la chapelle, pour que les musulmans qui le désirent, puissent prier et c’est toujours le cas », relate Hanane.

Et de poursuivre : « À Strasbourg, ma collègue protestante Annick Vanderlinden, a été pour moi un rayon de soleil, avec toujours de belles paroles. Avec le grand rabbin de Strasbourg Harold Weill, qui intervient aux HUS, nous entretenons des dialogues religieux et surtout des relations de confiance. Il y a de plus en plus de couples mixtes et la dimension interreligieuse a un sens certain entre aumôniers. Avec les non-croyants, la discussion est essentielle, hors de toute considération religieuse. »

Tags : Mulhouse - Santé - Islam

Aller plus loin

Vaccins Covid-19, halal ? les instances religieuses rassurent les fidèles juifs et musulmans

Pendant que la campagne de vaccination bat son plein dans le monde, la peur des musulmans et juifs tourne autour des composants du vaccin. Mais pour rassurer les uns et les...

L’appel du CFCM au ministre de la Justice pour renforcer l’aumônerie musulmane

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, a été reçu en audience vendredi, par le garde des Sceaux, ministre de la Justice. Accompagné du...

Le CFCM expose les difficultés des musulmans en ces temps de Covid-19

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) affirme que les familles musulmanes sont toujours confrontées au manque d’emplacements spécifiques pour...

Grande-Bretagne : les mosquées sensibilisent les musulmans au vaccin anti-Covid-19

Au Royaume-Uni, des musulmans se mobilisent pour lutter contre la désinformation autour du vaccin anti-Covid-19. Ils mènent une campagne dans le but de rassurer les fidèles sur...

Nous vous recommandons

Le roi Mohammed VI exprime sa proximité avec Abdellatif Hammouchi

Dans un message de condoléances et de compassion, le roi Mohammed VI a exprimé sa proximité avec Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire (DGSN-DGST), suite au décès de sa...

L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

L’Espagne est directement touchée par la crise entre l’Algérie et le Maroc, laquelle a conduit à la rupture en août des relations diplomatiques entre les deux pays, et au non-renouvellement fin octobre du gazoduc Maghreb-Europe qui dessert...

Colère des MRE après l’entrée de la France sur la liste B

La décision du Maroc d’inclure la France, l’Espagne et le Portugal dans la liste B, a créé un profond malaise dans le rang des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe désireux de passer leurs vacances d’été au Maroc. Ces derniers sont...

Honeywell s’installe à Casablanca et investit 100 millions de DH

Onze ans après avoir ouvert deux PME spécialisées dans la fabrication de chaussures de sécurité et les gants de protection en textile et en cuir, l’Américain Honeywell renforce sa présence au Maroc, à travers l’installation d’une usine spécialisée dans...

Vols directs Maroc-Israël : Royal Air Maroc critiquée

Les tour-opérateurs israéliens dénoncent la hausse des tarifs des vols directs Maroc-Israël opérée par les compagnies aériennes Royal Air Maroc et El AL.

Carburants : bonne suprise à la pompe

En forte hausse depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix des carburants sont en chute depuis quelques semaines. Dès la mi-août, le prix à la pompe devrait baisser de 80 centimes pour l’essence et de 1 dirham pour le...

Abdessamad Ezzalzouli au coeur d’une affaire de 2 millions d’euros

L’affaire Hercules, l’ancien club d’Abdessamad Ezzalzouli, accusé de recel d’actifs pour n’avoir pas déclaré les 2 000 000 d’euros (clause libératoire) payés par le Barça pour recruter le joueur d’origine marocaine,...

États-Unis : une Marocaine fait condamner un hôpital à 3,25 millions de dollars

Une Marocaine résidant aux États-Unis a gagné son procès pour erreur médicale après six années de lutte. Elle avait été victime d’une épisiotomie bâclée en janvier 2014.

Melilla : 3 prisonniers marocains s’évadent de prison en jet-ski

Trois Marocains détenus à la prison de Melilla, et détenteurs d’une permission de sortie, se sont évadés pour retourner au Maroc à bord d’un jet-ski. Auparavant, ils avaient retiré l’argent qu’ils ont gagné en travaillant en...

Le Maroc, destination prisée par les Corses

En Corse, le Maroc est l’une des destinations demandées dans les agences de voyages. Le royaume a toujours la cote auprès des Français.